Grève reconduite au lycée Condé contre les fermetures de classes de Bac pro

Publié le 18/01/2019 - 06:20
Mis à jour le 28/01/2019 - 15:37

Selon la CGT Educ’Action, le mouvement de grève entamé le 15 janvier 2019 et suivi à 90% du personnel enseignant a été reconduit lors d’une assemblée générale jeudi 17 janvier à 8h. Une pétition a été mise en ligne.

© dr ©
© dr ©

Huit enseignants ont été reçus en délégation au Rectorat mardi 15 janvier à 16h45 au rectorat de Besançon afin de comprendre et de demander des explications sur des décisions de fermeture des sections du Bac Pro CSR (commercialisation et service en restauration) et SPVL (services de proximité et de vie Locale).

La moitié des enseignants du Lycée Professionnel Condé s'est réuni durant 1h30 jeudi 17 janvier à 8h pour une assemblée générale qui a reconduit le mouvement.  "Il y a urgence, car ces fermetures à peine annoncées seront actées lors du Comité technique académique du lundi 21 janvier 2019 à 14h" explique le syndicat qui estime que l’impact sur les élèves est "considérable".  "Dans trois ans, le Lycée Condé aura perdu trois classes, soit 45 élèves futurs bacheliers en moins !

"La section Bac Pro SPVL est la seule formation publique de toute l’académie.Les élèves de ces formations sont voués à poursuivre leurs études dans les secteurs du social et de l’animation socioculturelle, en particulier DUT Carrières sociales. De nombreux projets ont été réalisés permettant d’établir des collaborations pérennes avec de nombreuses structures telles que l’École d’Arênes, les Bains-Douches, le Foyer Marulaz, les maisons de quartiers locales, la Résidence AGORA, le Secours populaire, les Restos du Cœur, ESN…"

Pour les élèves du second Bac Pro CSR, les enseignants indiquent qu'un véritable partenariat a été mis en place depuis de nombreuses années avec les restaurateurs de Besançon. "Ces derniers apprécient l’aide des élèves stagiaires qu’ils forment en contrepartie pendant leurs trois années de Bac Pro. Tous les élèves ayant obtenu leur diplôme ont le choix entre une embauche rapide, du fait de la forte demande dans ce secteur sur le bassin, ou une poursuite d’études en BTS entre autres".

  • Le personnel gréviste recherche des témoignages d’anciens élèves et des soutiens de la part des professionnels des secteurs concernés et a lancé une pétition en ligne en signe de protestation.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Education

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.09
partiellement nuageux
le 16/07 à 06h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
95 %