Les chercheurs du CNRS font voyager les enfants d'un hôpital...

Publié le 16/05/2014 - 12:36
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:17

Une vingtaine d’enfants a?ge?s de 8 a? 17 ans voyagera au cœur des sciences en compagnie des chercheurs du CNRS, dans le cadre d’un partenariat avec l’ho?pital universitaire Robert-Debre? (AP-HP/Universite? Paris Diderot). Au programme : de?couverte du gou?t, initiation a? la pale?ontologie et a? l’e?cologie, ateliers sur la pe?che et chasse aux fossiles, mesure du temps gra?ce aux e?toiles. Cette escapade scientifique a? travers la Bourgogne et la Franche-Comte? se de?roulera du mardi 3 au vendredi 6 juin 2014.

 ©
©

Cette excursion, de Dijon a? Besanc?on, est la treizie?me e?dition des voyages organise?s dans le cadre du partenariat entre le CNRS et l’ho?pital universitaire Robert-Debre? (AP-HP/ Universite? Paris Diderot). L’ope?ration "Les chercheurs font re?ver les enfants malades" permet depuis 1999 d'ame?liorer les conditions d'accueil et la qualite? des se?jours des patients hospitalise?s. Une fois par an, les enfants, accompagne?s par les e?quipes de l’ho?pital, partent ainsi a? la rencontre des scientifiques dans leurs laboratoires et sur leurs terrains de recherche, pour un moment d’e?vasion et de sensibilisation aux sciences.

Cette anne?e encore de nombreux chercheurs ont accepte? de participer a? cet e?ve?nement en accueillant les enfants dans leurs laboratoires. Du co?te? de la Bourgogne, ce sont les e?quipes du Centre des sciences du gou?t et de l’alimentation de Dijon I CSGA (CNRS/universite? de Bourgogne/Inra/Agrosup Dijon) qui de?buteront l’aventure avec des ateliers sur le gou?t et les aro?mes. Les chercheurs du laboratoire Bioge?osciences (CNRS/universite? de Bourgogne/E?cole pratique des hautes e?tudes/Agrosup Dijon) organiseront quant a? eux divers ateliers (chasse aux fossiles, observations microscopiques) dans leurs locaux, avant d’emmener les jeunes patients faire des observations de terrain lors d’animations coordonne?es par des membres de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) sur la pe?che e?lectrique, le tri et la mesure des poissons.

En Franche-Comte?, les enfants rencontreront les chercheurs des laboratoires Utinam (CNRS/universite? de Franche-Comte?) et Chrono-environnement (CNRS/universite? de Franche-Comte?/Inra/CEA/Ministe?re de la Culture et de la Communication/Inrap) de Besanc?on qui proposeront une multitude d’activite?s : une visite de l’Observatoire des sciences de l’univers, des ateliers-de?couverte sur les grands principes de la physique et de la chimie (la me?canique, l’e?lectromagne?tisme, la thermodynamique et la galvanisation) mais aussi une activite? de construction de panneaux solaires « bio » (avec du jus de myrtille) ou encore des animations sur le re?gime alimentaire de la chouette effraie, sur le passe? ge?ologique du Jura et me?me sur la conque?te du Groenland par les Vikings.

Le voyage des enfants de l’ho?pital universitaire Robert-Debre? se terminera par une visite des grottes de Be?ze abritant une rivie?re souterraine. De nombreuses autres activite?s festives comple?teront le programme de cette e?dition. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.74
légère pluie
le 16/04 à 15h00
Vent
5.1 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
84 %