"Ma thèse en 180 secondes" : Karen Rihani séduit avec sa thèse sur l'odorat des mouches...

Publié le 20/03/2018 - 15:37
Mis à jour le 20/03/2018 - 15:37

L’université Bourgogne Franche-Comté a organisé la finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" ce lundi 19 mars au Grand Kursaal de Besançon.

 ©
©

C'est un sans-faute pour Karen Rihani,  étudiant l'odorat des drosophiles (ndlr : des mouches) au Centre des sciences du goût et de l'alimentation, à Dijon. La jeune doctorante a présenté sa thèse en 180 secondes et a séduit à la fois le public, le jury et les enfants. Elle a donc raflé les trois prix ce lundi aux côtés de neuf autres candidats.

Le titre de sa thèse ? "Rôles des protéines de liaison aux odorants dans la chimioperception des Drosophila mélanogaster (plus communément appelé "la mouche à vinaigre").

Lucille Despres a reçu le 2eme prix du public avec sa thèse : "Mécanismes d'endommagement des barrières thermiques sous environnement riche en CMAS".

Info +

  • Inspiré du concours "Three Minute Thesis" créé par l’Université du Queensland en Australie, "Ma Thèse en 180 secondes" est un événement qui permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche à un auditoire diversifié de manière à vulgariser la recherche et toucher un large public.
  • Le concept est de réaliser en trois minutes un exposé concis, clair et convaincant sur son projet de recherche, le tout à l’aide d’une seule diapositive ! Si la recherche est au coeur de ce concours, il est également question d’éloquence, de vulgarisation et de transmission des savoirs.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

« Évasion d’un détenu dangereux d’une maison d’arrêt » : exercice de sécurité pour les élèves de l’académie de Besançon

De façon régulière, les élèves et l’ensemble de la communauté éducative de l’académie de Besançon sont confrontés à un exercice académique d’entrainement au risque attentat-intrusion. Un nouvel exercice a été déclenché ce jeudi 2 décembre à 9 h 52 afin de tester la chaine d’alerte entre les structures scolaires, les directions des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) et le rectorat.

UBFC : 14 millions d’euros pour le projet de recherche sur les microbes « Harmi »

Le projet Harmi, porté par l’Université de Bourgogne Franche-Comté, fait partie des 15 lauréats de l’appel à projets national « ExcellenceS ». Il obtient ainsi 14 millions d’euros pour l’étude des microbes, qui doit permettre de mieux répondre aux enjeux de ce siècle.

La grève dans les crèches municipales de Besançon reconduite le 9 décembre

Plusieurs syndicats ont appelé à la grève lundi 29 novembre pour dénoncer une "pause méridienne de 45 minutes minimum entre 11h et 14h30" pour les agents travaillant dans les crèches municipales de Besançon. Une soixantaine de manifestants s'est réunie devant les locaux de Grand Besançon Métropole. Un nouveau préavis de grève a été déposé pour la journée du 9 décembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.3
légère pluie
le 05/12 à 9h00
Vent
3.6 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
100 %

Sondage