Académie de Besançon : 121 postes supprimés dans les 1er et 2nd degrés pour la rentrée 2023

Publié le 19/01/2023 - 11:09
Mis à jour le 23/02/2023 - 10:52

Le rectorat a annoncé lors d’un point presse la suppression de 52 postes dans les écoles de l’académie et 69 dans les collèges et lycées généraux pour la rentrée 2023. Un chiffre qu’a tenté d’atténuer la rectrice d’académie Nathalie Albert-Moretti en mettant en avant le fait que le taux d’encadrement sera pour autant meilleur. Un argument qui n’a pas semblé convaincre les syndicats qui ont décidé de boycotter le comité social d’administration de l’académie pour lequel ils sont élus, en signe de protestation. 

Ces suppressions de postes s’expliquent par le nombre d’élèves en baisse depuis maintenant plusieurs années en Franche-Comté. Une baisse démographique qui ne semble épargner aucun département. 

2.695 élèves en moins pour la rentrée 2023

À la rentrée prochaine, les écoles de l’académie compteront 1.895 élèves en moins. Une baisse continue depuis 2018 où le nombre total d’élèves cumulés en moins s’élève à 10.388. Une perte qualifiée de "conséquente" par la rectrice. 

Du côté des établissements du second degrés, c’est cette fois une baisse de 800 élèves qui est annoncée. Une baisse démographique qui a donc pour conséquence directe "la suppression de 52 moyens d’enseignement dans les écoles de l’Académie" pour la rentrée 2023. Le Doubs perdra ainsi 22 postes, la Haute-Saône 15, le Territoire de Belfort 9 et le Jura 6 postes. 

Un taux d'encadrement qui "s'améliore"

Un chiffre que tente d’atténuer le Rectorat en mettant en avant que "le taux d’encadrement et le nombre d’élève par classe va continuer à s’améliorer comme c’est le cas depuis 5 ans". Alors qu’il est évalué à 5,93 professeurs pour 100 élèves au niveau national, il est estimé à 6,14 dans l’académie pour la rentrée 2023. "On est bien mieux lotis dans l’académie et ce taux progresse depuis 5 ans" a insisté la rectrice. 

Un constat qui ne s’applique pourtant pas au second degrés où le nombre d’élèves, par division ou groupe, évolue légèrement à la hausse. Pour autant, les collèges et lycées devront également se passer de 69 postes pour la rentrée prochaine. 

Vers d'autres fermetures de classes ?

Autre menace liée directement à la baisse démographique et aux suppressions de postes, "cela va légitimer des fermetures de classes puisqu’il y a moins d’élèves", a annoncé Patrice Durand l’inspecteur d’académie du Doubs. 

Seuls épargnés, les lycées professionnels et les établissements régionaux d’enseignement adaptés (EREA) ne subiront aucune suppression de poste. 

Ces décisions du rectorat ont été remises en cause par l’ensemble des organisations syndicales qui ont décidé de boycotter le comité social d’administration de l’académie pour lequel ils sont élus en signe de protestation mercredi. 

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.98
couvert
le 02/03 à 18h00
Vent
0.6 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
62 %