228 emplois seront supprimés à la base aérienne de Luxeuil-les-Bains

Publié le 04/12/2014 - 14:51
Mis à jour le 04/12/2014 - 14:52

Selon une étude Insee, la base aérienne 116, de Luxeuil-les-Bains, Saint-Sauveur, va perdre 228 emplois directs sur les 1300 qu’elle compte actuellement. Au total, les personnels des unités restructurées et leurs familles,  les salariés d’autres secteurs touchés (commerces, services) et leurs familles représentent environ 600 personnes. L’impact des restructurations affectant la BA 116 est très localisé : plus de 400 personnes résident dans l’espace proche de la base aérienne, principalement dans les communes de Saint-Sauveur, Luxeuil-les-Bains et Froideconche.

PUBLICITÉ

La  Base aérienne de Luxeuil-les-Bains-Saint-Sauveur en Haute-Saône est touchée par les restructurations programmées en 2014 et 2015 au sein des Armées.

Combien de postes vont être touchés et quel pourrait être l’impact localement ?

L’impact des restructurations affectant la BA 116 va être très localisé : la moitié de ces personnes résident dans la communauté de commune du pays de Luxeuil, principalement dans les communes de Saint-Sauveur, Luxeuil-les- Bains et Froideconche. L’autre moitié est répartie à plus de 90 %, entre les communautés de communes de la Haute Comté, des Mille étangs, du Pays de Lure et du Triangle Vert, les 10 % restant se situant en dehors de ce périmètre.La BA 116 va perdre 228 emplois sur les 1 300 qu’elle compte actuellement, soit 17 % de ses effectifs.  A ces emplois directs, on peut ajouter une quarantaine d’emplois générés par la consommation courante des salariés ainsi que de leur famille. Au total, les personnels des unités restructurées et leurs familles,  les salariés d’autres secteurs touchés (commerces, services) et leurs familles représentent environ 600 personnes dont plus de 400 résident dans l’espace proche de la   base   aérienne.

L’impact de cette restructuration sur la population des communes les plus concernées est relatif à leur taille.  Ainsi pour la commune de Saint-Sauveur cela représente près de 5,9 % de sa population contre 1,5 % pour la commune de Luxeuil-les-Bains. 

(Communiqué : INSEE)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Bourgogne-Franche-Comté candidate pour accueillir la première usine de batteries électriques de France à Sochaux

Dans un communiqué du 15 février 2019, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay annonce sa volonté d'accueillir la première usine de batteries électriques de France. Elle pourrait d'ailleurs s'installer à Sochaux…

Croissance économique des entreprises en Bourgogne Franche-Comté : 2018, une année qui reste positive

Comme chaque année, la Banque de France publie les chiffres d'une enquête économique de la croissance des grandes entreprises en Bourgogne Franche-Comté. En 2018, l'année a été "bonne" quoique moindre qu'en 2017. François Sauvage, directeur départemental de la Banque de France du Doubs, nous livre ses commentaires et les perspectives pour 2019…

PSA : Le Maire se battra « pour l’avenir industriel » d’Hérimoncourt

Le ministre des Finances Bruno Le Maire a assuré ce mercredi 13 février 2019 qu'il se battrait "pour l'avenir industriel" du site de PSA à Hérimoncourt (Doubs), menacé de fermeture, assurant que le patron du constructeur automobile Carlos Tavares écrirait aux élus pour les "inviter" à en parler.

La montre imprimée en 3D disponible à l’espace Utinam de Besançon

Vidéo • Le projet qui a fait parler de lui jusque dans les colonnes du New York Times a été présenté au dernier salon Micronora en septembre 2018. Cette montre automatique imprimée en 3D a été développée par la société Stainless qui a fait appel au célèbre horloger bisontin Philippe Lebru. Découvrez comment a été imprimée en 3D cette montre automatique avec le concours de l'UIMM.

La Bourgogne-Franche-Comté enregistre la plus forte hausse de rupture conventionnelle en 2018

TRAVAIL • Dix ans après leur création, les ruptures conventionnelles séduisent toujours. En 2018, plus de 437.000 ruptures conventionnelles individuelles ont été enregistrées, soit une hausse de 3,9 % par rapport 2017. La Bourgogne-Franche-Comté caracole en tête de cette augmentation avec une hausse en 2018 de 7,6% devant la Corse (+6,4%) et l'Occitanie (+5,9%)

Hérimoncourt se mobilise contre le risque de fermeture de son usine PSA : 350 manifestants dans la rue

Près de 350 manifestants ont protesté lundi 11 février 2019 à Hérimoncourt contre la probable fermeture de l'usine PSA de la commune, berceau de la saga Peugeot, et qui compte 204 salariés. Dans le cortège qui s'est rendu de l'usine à la mairie de 13h30 à 15h00 figuraient des salariés de l'usine, des représentants syndicaux des sites PSA voisins, dont celui de Sochaux, des élus locaux et des habitants de la commune.

Et les champions de la croissance en Bourgogne Franche-Comté sont…

Pour la troisième année consécutive, le journal économique Les Échos ont établi le palmarès des 500 champions de la croissance en France récompensant "les entrepreneurs audacieux, qui réécrivent les codes du commerce, de l'industrie, de l'architecture et de la mode...". Découvrez quelles sont les dix entreprises qui sont au tableau d'honneur.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.93
ciel dégagé
le 19/02 à 3h00
Vent
4.41 m/s
Pression
997.9 hPa
Humidité
79 %

Sondage