2e édition du Salon des recruteurs à Besançon : ”Un évènement important pour la recherche d’emploi” dans le Doubs

Publié le 16/03/2023 - 17:10
Mis à jour le 04/04/2023 - 09:46

Après le succès de la première édition en 2022, le Salon des recruteurs, orchestré par le Département du Doubs en partenariat notamment avec Grand Besançon Métropole, revient ce mardi 4 avril. Plus de 1.000 offres d’emplois y seront proposées par une centaine d’entreprises . Plusieurs nouveautés sont attendues pour séduire les visiteurs à certains secteurs d’activité.

”C’est un travail collaboratif avec l’ensemble des partenaires qui permet cette deuxième édition du Salon des recruteurs parce qu’on est tous engagés”, a déclaré en introduction de la conférence de presse de ce mercredi Ludovic Fagaut, 1er vice-président du Département du Doubs. Parmi les partenaires de l’évènement : Grand Besançon Métropole, Pôle emploi, la Chambre de commerce de l’artisanat du Doubs, la CCI Saône-Doubs, la Fédération française du bâtiment ou encore la Fédération nationale des travaux publics. 

Allocataires du RSA, demandeurs d’emploi, grand public

L’objectif numéro un du Salon des recruteurs est de mettre en relation des allocataires du RSA avec des acteurs économiques du territoire. ”Tous les secteurs sont cruellement en tension”, a souligné Ludovic Fagaut, ce qu’ont confirmé les représentants de la CCI Saône-Doubs, de la CMA du Doubs, du secteur du bâtiment et des travaux publics. C’est pourquoi presque tous les secteurs d’activité seront représentés lors du salon. 

Le Département du Doubs compte aujourd’hui 12.100 foyers percevant uniquement le RSA, soit 20.000 personnes. ”Lors du premier trimestre 2023, 102 foyers sont sortis de cette situation via notamment des actions menées par le Département, ce qui considérable pour nous”, a commenté Ludovic Fagaut, en ajoutant que le Département débourse ”80 millions d’euros par an pour le RSA”.

Au-delà des personnes bénéficiaires du RSA, le Salon des recruteurs est ouvert aux demandeurs d’emploi de plus ou moins longue durée, ainsi qu’au grand public. 

Le chiffres du chômage dans le Doubs :

  • 8,9% dans le bassin de Montbéliard
  • 5,6% dans le Grand Besançon
  • 6% à Besançon
  • 2% dans le Haut-Doubs
  • 6,7% dans le Doubs

Salon des recruteurs 2022. © Alexane Alfaro

Des nouveautés pour une opération séduction

Le 4 avril prochain, le Salon des recruteurs s’agrandit avec 133 entreprises qui auront leur stand à Micropolis (contre 81 en 2022) ainsi que plusieurs dizaines d’agences d’intérim, de structures d’insertion, d’organismes de formation ainsi que les collectivités territoriales. Le CHU de Besançon, le SDIS du Doubs, l’Armée et la Gendarmerie seront également de la partie, comme en 2022.

Côté nouveautés, des micro-conférences se dérouleront tout au long de la journée et des espaces dédiés à la découverte des métiers permettront aux visiteurs de se tester grâce à des simulateurs, casques virtuels, vidéos, etc. Le secteur du bâtiment proposera une nouvelle opération séduction aux visiteurs lors d'un escape game permettant également de faire découvrir les différentes facettes des métiers. ”Ces nouveautés peuvent créer des vocations !”, se félicite Ludovic Fagaut, "c'est un évènement important pour la recherche d'un emploi".

Un rapport au travail qui a changé

Être à l’heure au travail, respecter sa hiérarchie et ses collègues, s’investir au quotidien, aimer le travail bien fait… telles sont des qualités qui seraient en perdition de nos jours. Pour Dominique Viprey, président de la Fédération française du bâtiment, ”le rapport au travail est différent depuis 3 ans, avec le Covid.” S’ajoute à cela, ”un problème d’image dont nous devons sortir en mettant en avant nos métiers, donc il y a un gros travail à effectuer.”

Étant donné les difficultés à recruter, Frédéric Bonnefoy, vice-président de la Fédération nationale des travaux publics, confirme que les entreprises préfèrent recruter des personnes qui ont un ”savoir-être” quitte à devoir les former. Il explique également que ”nous formons en interne, mais aussi à l’École des travaux publics de Besançon qui compte 500 jeunes chaque année avec 90% de réussite aux examens.”

© Alexane Alfaro

Infos +

Le bilan de l’édition 2022

Lors de la première édition du Salon des recruteurs :

  • 1.512 offres d’emploi proposées,
  • 2.500 visiteurs (dont 13% touchaient le RSA),
  • 81 entreprises et 9 agences d’intérim étaient présentes,
  • Plus de 2.000 CV ont été collectés,
  • 151 personnes ont été recrutées dans le premier mois suivant le salon,
  • 250 contrats ont été signés dans les trois mois après le salon,
  • 64% des visiteurs sont partis avec une proposition d’emploi,
  • 33% des visiteurs avaient un niveau universitaire,
  • 18% avaient déjà un emploi.

Infos pratiques

  • Salon des recruteurs
  • Mardi 4 avril 2023
  • Parc des exposition Micropolis - boulevard Ouest à Besançon
  • De 10h à 19h
  • Les futurs visiteurs peuvent d'ores et déjà prendre connaissance avec les offres d'emploi qui seront proposées lors du salon sur le site internet : salondesrecruteurs.cd25.fr
  • Préparation de votre CV et de votre lettre de motivation vivement conseillée.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.65
couvert
le 27/02 à 12h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
82 %