30.000 poissons en danger d'extinction réintroduits par le Muséum de Besançon

Publié le 27/06/2018 - 13:40
Mis à jour le 28/06/2018 - 11:17

Depuis 2008, 30.000 aprons du Rhône ont été réintroduits dans la rivière de la Drôme, a indiqué ce mercredi 27 juin 2018 le Muséum de Besançon qui veille à la préservation de ce petit poisson en danger critique d’extinction.

L'apron du Rhône, aussi surnommé le "roi du Doubs", est un poisson brun-jaune ou gris, marqué de trois ou quatre bandes noirâtres et mesurant moins de 20 cm à l'âge adulte. Il fait partie de la famille des percidés, comme la perche ou le sandre.

Dernière réintroduction dans la Drôme

Le dernier relâcher d'aprons dans la nature s'est déroulé en juin, "4.000 aprons du Rhône nés à la ferme aquacole du Muséum de Besançon et 46 aprons géniteurs, qui avaient été prélevés dans la nature - dans la Durance, un affluant du Rhône qui prend sa source dans les Alpes -, ont été réintroduits dans la Drôme", a précisé dans un communiqué l'établissement en charge de cette opération de préservation.

"Deux ans de suivi sont nécessaires pour connaître les conclusions de cette
opération pilote, mais on sait déjà que les
"rois du Doubs" nés à Besançon se reproduisent naturellement dans la rivière de réintroduction", ajoute le muséum qui s'est engagé depuis de nombreuses années dans la conservation de ce poisson d'eau douce.

D'autres rivières pourraient à leur tour bénéficier d'une réintroduction selon les résultats de cette campagne d'ici à deux ans, mais "la réintroduction n'est utilisée qu'en dernier recours, la sauvegarde des milieux est la vraie solution", souligne le Muséum.

(Selon AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.18
légère pluie
le 25/04 à 12h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
56 %