30.000 poissons en danger d'extinction réintroduits par le Muséum de Besançon

Publié le 27/06/2018 - 13:40
Mis à jour le 28/06/2018 - 11:17

Depuis 2008, 30.000 aprons du Rhône ont été réintroduits dans la rivière de la Drôme, a indiqué ce mercredi 27 juin 2018 le Muséum de Besançon qui veille à la préservation de ce petit poisson en danger critique d'extinction.

L'apron du Rhône, aussi surnommé le "roi du Doubs", est un poisson brun-jaune ou gris, marqué de trois ou quatre bandes noirâtres et mesurant moins de 20 cm à l'âge adulte. Il fait partie de la famille des percidés, comme la perche ou le sandre.

Dernière réintroduction dans la Drôme

Le dernier relâcher d'aprons dans la nature s'est déroulé en juin, "4.000 aprons du Rhône nés à la ferme aquacole du Muséum de Besançon et 46 aprons géniteurs, qui avaient été prélevés dans la nature - dans la Durance, un affluant du Rhône qui prend sa source dans les Alpes -, ont été réintroduits dans la Drôme", a précisé dans un communiqué l'établissement en charge de cette opération de préservation.

"Deux ans de suivi sont nécessaires pour connaître les conclusions de cette
opération pilote, mais on sait déjà que les
"rois du Doubs" nés à Besançon se reproduisent naturellement dans la rivière de réintroduction", ajoute le muséum qui s'est engagé depuis de nombreuses années dans la conservation de ce poisson d'eau douce.

D'autres rivières pourraient à leur tour bénéficier d'une réintroduction selon les résultats de cette campagne d'ici à deux ans, mais "la réintroduction n'est utilisée qu'en dernier recours, la sauvegarde des milieux est la vraie solution", souligne le Muséum.

(Selon AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution : le réseau Ginko toujours gratuit ce dimanche 16 janvier 2022

Suite à l’ alerte aux particules fines émise vendredi, Grand Besançon Métropole a décidé dans un premier temps de rendre le réseau Ginko gratuit ce samedi 15 janvier (lignes urbaines et périurbaines). L'épisode de pollution se poursuivant, la mesure est reconduite pour ce dimanche 16 janvier 2022.

Alerte pollution aux particules fines en Bourgogne-Franche-Comté ce samedi

Atmo Bourgogne-Franche-Comté, en charge de la surveillance de la qualité de l'air, place le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et la Saône-et-Loire en alerte aux particules à partir de ce samedi 15 janvier 2022. La vitesse sera réduite de 20 km/h par rapport aux limitations existantes supérieures ou égales à 90 km/h.

"Nous Autrement" : une nouvelle marque de producteurs made in Bourgogne Franche-Comté

L'Alliance Bourgogne Franche-Comté qui fédère 12.000 agriculteurs adhérents à travers les coopératives Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise lance une marque "Nous Autrement" pour porter ses valeurs auprès des consommateurs et rétribuer "au juste prix" l’acte de production.

Les invendus n’iront plus à la poubelle

Anti-gaspillage • Les vêtements incinérés ou les meubles à la poubelle, c’est fini. À partir du 1er janvier, les producteurs et distributeurs de produits non alimentaires auront l’interdiction de détruire leurs invendus, une mesure qui pourrait favoriser le don aux associations.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.36
couvert
le 19/01 à 18h00
Vent
2.75 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
100 %

Sondage