400 emplois supplémentaires sur cinq ans chez Gaussin Manugistique

Publié le 30/04/2015 - 09:43
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:44

La société Gaussin Manugistique d'Héricourt spécialisée dans la manutention portuaire et des systèmes sur roues pour le transport de charges lourdes et volumineuses a le vente en poupe. En plus d'avoir signé d'importants contrats depuis le début de l'année, Gaussin Manugistique vient d'inaugurer son terminal portuaire de démonstration automatisé et prévoit d'autres chantiers. En prime, d'ici 2020, la société compte embaucher près de 400 salariés dans les métiers de l'automatisme, l'électronique, la mécanique, etc.

 ©
©

Gaussin Manugistique, une entreprise familiale depuis cinq générations, a inauguré à son siège d'Héricourt le « Terminal Automatique Containers Henri Gaussin » (T.A.C.H.G.) qui représente un investissement de 35 M€. Concrètement, il s'agit d'une plateforme de simulation grandeur nature d'un terminal portuaire qui sera opérationnelle fin mai.  Une tour de contrôle panoramique viendra compléter le dispositif en 2016.

"Au service des clients et de la recherche"

Mais un port de démonstration à quoi ça sert ?  "Pouvoir réaliser des démonstrations « preuves de concept » (Proof Of Concept) à l’attention des clients et prospects" explique la société. "L'objectif est de faciliter l’acte d’achat. En effet, le terminal pourra être configuré à l’identique de celui du client permettant par conséquent des gains de temps et de productivité importants…."

Un nouveau chantier en 2016 

En présence de la Présidente de la région Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, du Président du Conseil départemental de la Haute-Saône, Yves Krattinger, du Maire d’Héricourt, Fernand Burkhalter, des représentants du Commissariat à l’Énergie atomique, Christophe Gaussin, le PDG a également précisé lors de cette inauguration que la société avait un nouveau chantier sur son calendrier avec la construction programmée des bâtiments d’assemblage et de changement de Power Packs. "Les futurs bâtiments d’assemblage, fruits de transferts de technologie avec le Commissariat à l’Énergie atomique, permettront de faire face à la demande croissante pour ces équipements. Les commandes en cours représentent 160 tonnes de batteries tandis que les appels d’offres pour lesquels la société est short listée représentent 320 tonnes de batteries…"

Ces investissements interviennent au moment même ou la société côté en Bourse (Alternext depuis juin 2010) vient de remporter un contrat global de près de 73 M€ pour équiper plusieurs ports allemands dont celui d'Hambourg, 3e port européen. Présent dans plus de 20 pays à travers le monde, la société Gossin réfléchit également pour ouvrir un site d'assemblage en Chine en plus de ceux qu'elle possède en Pologne et à Dubaï. Un développement qui a aussi un impact sur l'emploi local. La société devrait dans les cinq années à venir passer d'une centaine à plus de 500 salariés et notamment sur le site d'Héricourt.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.

Un frontalier sur trois travaille dans l’horlogerie

Dans sa dernière étude, l'Ostaj (observatoire statistique transfrontalier de l'Arc Jurassien)  indique que l'industrie horlogère de l'Arc Jurassien emploie 31.400 personnes dont une forte majorité dans des établissements du côté suisse de la frontière. Les agglomérations frontalières du Locle, de La Chaux-de-Fonds et de la vallée de Joux sont les principaux pôles de l’horlogerie.

MaPrimeRénov’ : un dispositif accessible à tous les propriétaires occupants et syndicats de copropriétaires

Depuis ce mois de janvier 2021, le dispositif d'aide à la rénovation énergétique est désormais  étendu à tous, aux bailleurs et copropriétés. Ma "Prime Rénov '" bleu, jaune, violet ou rose :  le montant des aides dépendra du revenus fiscal de référence du foyer et du nombre d'habitants dans le logement.

Technologie : la start-up de Besançon Metabsorber signe un contrat de licence avec l’entreprise Sayens

Société d’Accélération du Transfert de Technologie, la Satt Sayens a annoncé le 4 janvier 2021 la signature d’un contrat de licence avec la start-up née à Besançon Metabsorber spécialisée en ingénierie des métamatériaux appliqué au traitement acoustique.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.81
partiellement nuageux
le 16/01 à 0h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage