Des enfants "fantômes" à l'école primaire de Rivotte

Publié le 11/09/2018 - 12:12
Mis à jour le 11/09/2018 - 12:13

Après l'annonce et le refus de l'ouverture d'une nouvelle classe à l'école Rivotte à Besançon en cette rentrée 2018. Les parents d'élèves se sont mobilisé ce 11 septembre 2018…Voici leur revendications  

enfants fantomes 1
© dr parents d'élèves Rivote ©

Les parents de l’école Rivotte continuent de s’engager pour l’ouverture d’une classe.

"Les parents entendent signifier leur indignation  : 

- "Les élèves à dérogation ne comptent pas pour ouvrir une classe, mais sont réellement présent dans des classes surchargées.

- Les deux justifications par l’inspection de cette règle ne sont pas suffisantes (consumérisme et équilibre de la carte scolaire) : 

1) Pour lutter contre le “consumérisme” des parents, deux examens de chaque demande de dérogation sont faits. D’abord par la mairie puis par la direction de l’école. Les pratiques “consuméristes" donc sont écartées des dérogations en amont par ces deux filtres.

2) Lorsque l’inspection parle d’équilibre de la carte scolaire, nous soupçonnons qu’il s’agit en fait d’une gestion de la pénurie de professeurs des écoles. Et que la stratégie au niveau national est de surcharger au maximum les classes en attendant une baisse démographique. 

Pour cela nous continuons nos actions, et continuons d’avancer dans la compréhension des enjeux de l’école de la République!"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.11
légères chutes de neige
le 03/12 à 6h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage