Fonction publique : la suppression des catégories A, B et C est "sur la table"

Publié le 14/05/2024 - 12:02
Mis à jour le 17/05/2024 - 11:50

Le gouvernement envisage de supprimer les catégories A, B et C de la fonction publique dans le cadre de la réforme du secteur qu'il doit présenter à l'automne, a indiqué ce mois de mai 2024 le ministre Stanislas Guerini.

Stanislas Guerini, Délégué général de La République © Hélène Loget © Hélène Loget
Stanislas Guerini, Délégué général de La République © Hélène Loget © Hélène Loget

"C'est un sujet que je mets sur la table", a affirmé le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques sur la chaîne Public Sénat. "Aujourd'hui, les catégories enferment souvent les agents publics, elles créent des plafonds de verre qu'il est très difficile de casser", a-t-il assuré.

"Je suis favorable à introduire davantage (...) des outils qui permettent de mieux valoriser la formation, mieux valoriser les acquis de l'expérience pour pouvoir évoluer plus rapidement et facilement. Il faut qu'on puisse casser les plafonds de verre", a insisté M. Guerini.

Elément structurant des carrières des 5,7 millions d'agents publics, le système de catégories classe les fonctionnaires selon leur niveau de diplôme. La catégorie C, la moins bien rémunérée, est accessible sans diplôme, avec un CAP, un BEP ou un brevet des collèges, la catégorie B avec un baccalauréat et la catégorie A avec un niveau Bac+2 ou Bac+3 selon les branches de la fonction publique. Mais de nombreux agents sont aujourd'hui surdiplômés par rapport à la catégorie dans laquelle ils exercent.

Faciliter les licenciements dans la fonction publique ?

Ainsi, alors qu'environ 75% des fonctionnaires des collectivités locales appartiennent à la catégorie C, 55% des agents employés dans cette branche de la fonction publique ont obtenu leur baccalauréat ou un diplôme d'un niveau supérieur, selon l'administration.

Mardi, Stanislas Guerini a également abordé sa volonté de faciliter les licenciements dans la fonction publique, une proposition qui suscite l'ire des syndicats.

"Le respect pour les organisations syndicales, c'est de ne pas avoir de projet caché, c'est de mettre les sujets sur la table. Je préfère qu'on s'engueule un peu au début, qu'on se dise les choses, puis qu'on avance", a-t-il assumé. "Ce n'est pas l'emploi à vie (...) que je remets en cause. Les règles du statut" des fonctionnaires "disent que quand on supprime un service, on propose aux agents publics de faire autre chose", a rappelé le ministre.

"Il n'y a pas de licenciement économique dans la fonction publique et ça, je propose de le garder." Mais "le statut n'a jamais dit qu'on ne pouvait pas licencier un agent qui ne faisait pas son travail", a-t-il nuancé.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.94
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
73 %