Alerte Témoin

Affaire Grégory : décision le 7 mars sur la garde à vue de Murielle Bolle en 1984

Publié le 09/02/2018 - 13:37
Mis à jour le 09/02/2018 - 13:37

La chambre de l'instruction de Dijon rendra le 7 mars sa décision concernant une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur la garde à vue, en 1984, de Murielle Bolle, personnage clé de l'affaire Grégory, ont indiqué ce vendredi 9 février 2018 ses avocats.

bolle.jpg
Murielle Bolle dans les années 80 © capture ina FTV

 Ces derniers revenaient devant la cour d'appel de Dijon dans le cadre d'une requête en nullité de sa mise en examen, en juin dernier, pour le rapt mortel du garçonnet, retrouvé dans la Vologne il y a plus de 33 ans.

Vendredi matin, les magistrats se sont penchés uniquement sur la QPC. S'ils jugent la demande sérieuse, elle devra passer devant la Cour de cassation, avant d'être examinée par le Conseil constitutionnel. Dans l'intervalle, la requête en nullité serait suspendue.

"La question est de savoir si une gamine de 15 ans aurait dû bénéficier des droits de la défense à l'époque où, en 1984, elle a été interrogée par la gendarmerie", a résumé Me Christophe Ballorin, l'un de ses avocats. Le conseil rappelle notamment que l'adolescente n'avait pas été assistée par un avocat. La loi ne l'imposait pas à l'époque mais, selon ses avocats, ce n'était pas conforme à la Constitution.

Le parquet général et les avocats des parents de Grégory se sont opposés vendredi à la transmission de la QPC, considérant que le Conseil constitutionnel avait déjà refusé en 2010 l'application rétroactive des nouvelles règles de la garde à vue.

La question a été tranchée "pour les majeurs", mais "pour les mineurs, cette question n'a jamais été jugée jusqu'à présent", a rétorqué Me Jean-Paul Teissonnière, un autre avocat de Murielle Bolle.

En 1984, Murielle Bolle avait accusé en garde à vue son beau-frère Bernard Laroche d'avoir enlevé Grégory, avant de se rétracter. Laroche avait été incarcéré puis relâché avant d'être tué d'un coup de fusil par son cousin Jean-Marie Villemin, le père de l'enfant, en 1985.

Trois décennies plus tard, la justice soupçonne cette femme de 48 ans d'avoir participé à l'enlèvement et soutient que sa rétractation s'explique par des violences familiales subies à l'époque, ce qu'elle conteste.

Les avocats des époux Marcel et Jacqueline Jacob, deux septuagénaires eux aussi mis en examen dans ce dossier, ont déposé à leur tour, jeudi, une requête en nullité de la mise en examen de leurs clients.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Affaire Narumi : le parquet chilien demande de durcir le contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda

Le parquet chilien demande désormais un durcissement des mesures du contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda, soupçonné d'avoir assassiné son ex-petite amie japonaise en décembre  2016 sur le campus de la Bouloie à Besançon, et dont l'extradition vers la France a été définitivement autorisée.  La France a deux mois pour aller chercher le suspect. Le procureur de Besançon a précisé être "dans l'attente de la reprise de vols directs entre Santiago du Chili et Paris."

Trois ans d’inéligibilité requis à l’encontre de Ian Boucard, le député LR du Territoire-de-Belfort

Trois ans d'inéligibilité ont été requis mercredi à l'encontre du député LR du Territoire-de-Belfort, Ian Boucard, jugé à Besançon pour "manoeuvre frauduleuse" après la diffusion de faux tracts dans le cadre de la campagne législative de 2017. Le tribunal correctionnel de Besançon rendra sa décision le 12 juin.

Un médecin du Jura meurt du Covid-19 : son épouse porte plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France.  Son épouse, Claire Loupiac a décidé de porter plainte contre l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, contre le ministre de la santé Olivier Véran, sa prédecesseure Agnes Buzin et contre la direction de l'hôpital jurassien.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.56
légère pluie
le 03/06 à 12h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
55 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune