Affaire Pierre Nasica : cinq personnes placées en garde à vue

Publié le 19/01/2011 - 16:55
Mis à jour le 19/01/2011 - 16:55

Cinq personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Pierre Nasica, un adolescent de 15 ans retrouvé mort à Belfort en décembre dernier. Certaines d'entre elles ont été laissées libre à l'issue de leur audition.

1295452712.jpg
©dr
PUBLICITÉ
Le parquet de Montbéliard a pour sa part confirmé que plusieurs personnes étaient en garde à vue sans souhaiter donner plus de précisions.

Le lycéen, âgé de 15 ans, avait été vu pour la dernière fois le 27 novembre à la sortie des cours. Son cadavre, les mains liées et portant des traces de coups au visage, a été découvert par la police le 1er décembre, sur un chemin au pied des fortifications du château de Belfort.

L’autopsie pratiquée avait montré que le décès était vraisemblablement dû une plaie à la carotide provoquée par un objet contondant et coupant. Le corps présentait de nombreux traumatismes faciaux.

Le meurtre du jeune homme avait suscité un fort émoi. Début décembre, 1500 personnes avaient défilé en silence à Belfort, puis près d’un millier lui avait rendu hommage lors de ses obsèques à Dampierre-les-Bois dans le Doubs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.72
ciel dégagé
le 26/08 à 6h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1019.06 hPa
Humidité
77 %

Sondage