Agression d’un policier : les juges retiennent la version officielle

Publié le 24/02/2011 - 07:18
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:08

Le tribunal de Besançon a condamné mercredi soir deux jeunes du quartier des 408, à 2 ans et 10 mois de prison, pour avoir frappé un policier lors d’un contrôle de routine. Pourtant, un témoin direct, une enseignante au passé irréprochable, a confirmé qu’un policier avait d’emblée frappé un jeune.

PUBLICITÉ
Malgré le témoignage de l’enseignante, les juges ont retenu la version officielle, suivant de près les réquisitions du parquet qui a accordé une confiance sans faille aux dépositions des policiers.
« J’ai voulu témoigner parce que ce que j’ai lu dans le journal ne correspondait pas à ce que j’ai vu », a déclaré l’enseignante du quartier des 408 en jetant un trouble qui n’a pas ébranlé les juges.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.49
ciel dégagé
le 15/09 à 18h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1021.58 hPa
Humidité
76 %

Sondage