Alerte Témoin

Agriculture et Covid-19 : "il faut bâtir des filières locales équitables"

Publié le 02/04/2020 - 09:21
Mis à jour le 02/04/2020 - 09:21

Suite à l’arrêt d’une grande partie de la restauration collective et commerciale hors domicile et l’interdiction d’un grand nombre de marchés, une forte augmentation des volumes des denrées alimentaires vendues par la grande distribution aux ménages a été constatée. La confédération paysanne s'inquiète.

"Plusieurs enseignes communiquent sur les achats français et locaux et les développent, notamment sur des filières en grandes difficultés (agneaux, chevreaux, produits frais, plants), nous demandons que ces pratiques se multiplient et puissent également mettre en avant des produits sous signe de qualité", explique dans un communiqué en date du 1er avril 2020 la Conférération paysanne, syndicats pour une agriculture paysanne et la défense de ses travailleurs.

Pour une répartition "plus équitable"

Pour la Confédération, la solidarité sur l’écoulement des volumes "ne suffit plus":" "Il faut bâtir des filières locales équitables. Nous attendons de la distribution plus de responsabilités également en matière de transparence sur les prix d’achats et de vente et également sur une répartition des marges plus équitable entre tous les acteurs des filières (...) Sans une meilleure rémunération des paysan.ne.s et une amélioration substantielle de leurs conditions de travail, il n’y aura pas les installations massives nécessaires pour l’avenir de nos campagnes et de nos systèmes alimentaires".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…

Camaïeu placé en redressement judiciaire

Victime directe, selon la direction, de la crise du Covid-19, l'entreprise de prêt-à-porter Camaïeu, spécialiste de l'habillement féminin qui emploie 3.900 salariés en France dont 450 au siège social à Roubaix (Nord) a été placée mardi 27 mai 2020 en redressement judiciaire. Pour rappel, la ville de Besançon compte deux boutiques.

Economie

Bourgogne : La Compagnie des Ateliers Peyrache, candidat à la reprise de l’entreprise Gerbe

La Compagnie des Ateliers Peyrache (LCAP), groupe textile français dirigé par Ludovic et Corinne Gaudic, est candidat à la reprise de Gerbe, selon un communiqué du 28 mai 2020. L’entreprise bourguignonne de confection de collants et bas pour femmes hauts-de-gamme avait été reprise par un groupe chinois en 2015. Au début de la crise du coronavirus, ce récent propriétaire a abandonné l'entreprise qui est en redressement judiciaire depuis le 14 avril.

Camaïeu placé en redressement judiciaire

Victime directe, selon la direction, de la crise du Covid-19, l'entreprise de prêt-à-porter Camaïeu, spécialiste de l'habillement féminin qui emploie 3.900 salariés en France dont 450 au siège social à Roubaix (Nord) a été placée mardi 27 mai 2020 en redressement judiciaire. Pour rappel, la ville de Besançon compte deux boutiques.

Réouverture des cafés et restaurants : on en sait un peu plus sur le protocole sanitaire qui devrait être imposé

Sur la carte du déconfinement du 11 mai dernier, les restaurants et cafés dans les départements "verts" devraient pouvoir rouvrir au public autour du 2 juin. En Bourgogne Franche-Comté, si elle devient "verte", il faudra attendre au minimum trois semaines pour évoquer la réouverture de ce type de commerces. Découvrez les mesures anti-covid-19 auxquelles hôteliers, restaurateurs, cafetiers, barman et clients devront s'attendre…

Concours Talents des Cités : déposez votre candidature !

Ce concours a pour objectif de repérer, récompenser et accompagner les initiatives des entrepreneurs issus des quartiers prioritaires de la ville. Il a été créé à l'initiative du ministère chargé de la Ville et du Logement et de Bpifrance, et organisé dans toute la France par BGE. Dépôt des candidatures avant le 31 juillet 2020...

L’enseigne de prêt-à-porter Naf Naf en redressement judiciaire

Si de nombreux secteurs subissent de plein fouet la crise économique liée à la crise sanitaire du covi19, les enseignes de prêt-à-porter ne sont pas épargnées dont Naf Naf. L'entreprise est en redressement judiciaire depuis le 15 mai. Deux magasins de la marque sont installés à Besançon depuis de nombreuses années.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.75
ciel dégagé
le 29/05 à 9h00
Vent
7.35 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
49 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune