Aide aux ovins : de nouvelles mesures pour 2016

Publié le 04/01/2016 - 16:44
Mis à jour le 15/04/2019 - 11:55

Les agriculteurs sont éligibles à l'aide aux ovins si ils détiennent au minimum 50 brebis et que l’effectif engagé est maintenu sur l'exploitation pendant toute la période de détention obligatoire de 100 jours. Cette période s’étend du 2 février au 11 mai 2016 inclus. 

 ©
©

Les brebis concernées

Les animaux éligibles à l’aide aux ovins sont les brebis correctement identifiées et localisées, qui au plus tard le 11 mai 2016 ont mis bas ou sont âgées au moins d’un an.

La demande doit être obligatoirement télé-déclarée au plus tard le 1er février 2016 sur le site Télépac.

Critères d'éligibilité

Lors du dépôt de la demande, les agriculteurs doivent déclarer les 3 données nécessaires au calcul du ratio de productivité :

  • nombre d’agneaux nés en 2015
  • nombre d’agneaux vendus en 2015,
  • nombre de brebis présentes au 1er janvier 2015 sur l’exploitation.

Ils peuvent demander à bénéficier d’une majoration de l’aide aux ovins si ils sont adhérents, au plus tard au 31 janvier 2016, d’une organisation de producteurs commerciale reconnue par le ministère de l’agriculture ou si ils ont passé des contrats de commercialisation portant sur au moins 50 % de votre production annuelle d’agneaux avec au maximum trois opérateurs de l’aval. Le justificatif de cette adhésion ou le(s) contrat(s) de commercialisation, devront impérativement être transmis à la DDT, direction départementale des territoires, au plus tard ler février 2016 .

Des aides supplémentaires

En 2016, une majoration supplémentaire pour ces brebis peut-être accordée aux élevages ovins, sous réserve qu’ils respectent un des critères suivants :

  • engagement dans une démarche qualité au plus tard le 31 janvier 2016 : SIQO (produits sous signes officiels de la qualité et de l’origine), CCP (certification de conformité produit), AB (agriculture biologique),
  • productivité supérieure ou égale à 0,8 agneau vendu/brebis/an,
  • nouveaux producteurs, détenant un atelier ovin depuis moins de 3 ans.

Un appui téléphonique et physique à la télédéclaration est organisé en DDT, direction départementale des Territoires, sur rendez-vous au 03 85 21 29 65 ou 03 85 21 28 12. 

Les agriculteurs doivent impérativement déclarer leurs caprins présents sur l’exploitation au 1er janvier 2016, sur un "document de recensement" transmis par l’EDE courant janvier 2016. Ce document dûment complété devra être retourné à l’EDE au plus tard le 31 janvier 2016. L’absence de transmission de ce document impacterait l’ensemble des aides de l'exploitation au titre de la conditionnalité.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

Les jeunes producteurs de lait « kiffent » la filière Comté

"Savez-vous ce qui fait l’attrait de la filière comté pour les producteurs de lait ? Savez-vous pourquoi la filière conserve aujourd’hui un dynamisme d’installation en agriculture ? " Pour répondre à ces questions les jeunes agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté se dévoilent dans une série de vidéos #jekiffemafilierecomte

Enquête flore : tentez de repérer le narcisse des poètes

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom l'orchis mâle !

SNCF réseau lance un appel à projets pour l’environnement : 650.000 euros mobilisés

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.06
partiellement nuageux
le 13/05 à 21h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
93 %

Sondage