Alcool et cannabis : les adolescents francs-comtois, parmi les plus grands consommateurs en France

Publié le 22/07/2015 - 14:11
Mis à jour le 15/04/2019 - 11:13

Selon une étude de l'observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée ce mercredi 22 juillet 2015, la Franche-Comté est l'une des cinq régions françaises où les jeunes âgés de 17 ans fument le plus de cannabis et consomment le plus d'alcool. 

 ©
©

Cette 8ème étude Escapad (Enquête sur la santé et les consommations lors de l'appel de préparation à la défense) a été menée du 17 au 21 mars 2014 auprès de 23.351 adolescents de 17 ans de nationalité française. Ils ont été interrogés sur leur santé et leur consommation de substances psychoactives. 

L'analyse régionale des données met en relief deux groupes de régions dont les niveaux de consommation s'écartent de ce niveau moyen. Le Nord-Pas-de-Calais, la Haute-Normandie, la Picardie et l'Ile-de-France affichent ainsi des niveaux inférieurs, compris entre 6 et 8% des jeunes. A l'inverse, dans le Sud, les régions PACA, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées se caractérisent par un usage régulier supérieur à la moyenne, compris entre 12 et 13%. Seule la Corse s'oppose à ces régions du Sud, avec un niveau plus bas (6%). Enfin, l'Alsace connaît elle aussi un faible niveau (6%), en contraste avec la région voisine de la Franche-Comté, au niveau très élevé (14%). 

Cette 8ème étude Escapad (Enquête sur la santé et les consommations lors de l'appel de préparation à la défense) a été menée du 17 au 21 mars 2014 auprès de 23.351 adolescents de 17 ans de nationalité française. Ils ont été interrogés sur leur santé et leur consommation de substances psychoactives. 

L'analyse régionale des données met en relief deux groupes de régions dont les niveaux de consommation s'écartent de ce niveau moyen. Le Nord-Pas-de-Calais, la Haute-Normandie, la Picardie et l'Ile-de-France affichent ainsi des niveaux inférieurs, compris entre 6 et 8% des jeunes. A l'inverse, dans le Sud, les régions PACA, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées se caractérisent par un usage régulier supérieur à la moyenne, compris entre 12 et 13%. Seule la Corse s'oppose à ces régions du Sud, avec un niveau plus bas (6%). Enfin, l'Alsace connaît elle aussi un faible niveau (6%), en contraste avec la région voisine de la Franche-Comté, au niveau très élevé (14%). 

Consommation d'alcool

En matière d'alcool, 12,3% des jeunes en boivent régulièrement (10 consommations dans le mois) en France métropolitaine. L'analyse régionale indique que huit régions affichent des niveaux supérieurs (entre 15 et 22%) : trois sur la façade ouest (Bretagne, Basse-Normandie et Pays-de-la-Loire), une au sud (Midi-Pyrénées) et quatre à l'est (Rhône-Alpes, Franche-Comté, Champagne-Ardennes et Bourgogne). A l'inverse, au Nord, les quatre régions déjà faibles en matière de consommation de cannabis, ont également un usage régulier d'alcool moins important (entre 8 et 10%). A l'extrémité sud, la région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur connait également un niveau en deçà de la moyenne (10%). Ces régions sont également celles qui ont les niveaux les plus faibles concernant les alcoolisations ponctuelles importantes répétées ("binge drinking"), entre 14 et 19% des jeunes de 17 ans, pour une moyenne nationale de 21,8%. Pour l'ouest, c'est en Bretagne que ces "binge drinking" sont les plus importants (37%), ainsi qu'en Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes. A l'est, on retrouve un usage important en Rhône-Alpes, Franche-Comté et Languedoc-Roussillon. 

Consommation de tabac

Enfin, le tabagisme quotidien apparait plus marqué à l'Ouest et au Sud du Pays, ainsi qu'en Bourgogne, qui présente la consommation la plus importante avec 39% (pour une moyenne nationale de 32,4%). 

La Franche-Comté, avec la Bretagne, le Pays-de-la Loire, le Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon, affichent des niveaux de consommation supérieurs pour trois indicateurs sur les quatre recensés par l'étude. 

©

Consommation d'alcool

En matière d'alcool, 12,3% des jeunes en boivent régulièrement (10 consommations dans le mois) en France métropolitaine. L'analyse régionale indique que huit régions affichent des niveaux supérieurs (entre 15 et 22%) : trois sur la façade ouest (Bretagne, Basse-Normandie et Pays-de-la-Loire), une au sud (Midi-Pyrénées) et quatre à l'est (Rhône-Alpes, Franche-Comté, Champagne-Ardennes et Bourgogne). A l'inverse, au Nord, les quatre régions déjà faibles en matière de consommation de cannabis, ont également un usage régulier d'alcool moins important (entre 8 et 10%). A l'extrémité sud, la région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur connait également un niveau en deçà de la moyenne (10%). Ces régions sont également celles qui ont les niveaux les plus faibles concernant les alcoolisations ponctuelles importantes répétées ("binge drinking"), entre 14 et 19% des jeunes de 17 ans, pour une moyenne nationale de 21,8%. Pour l'ouest, c'est en Bretagne que ces "binge drinking" sont les plus importants (37%), ainsi qu'en Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes. A l'est, on retrouve un usage important en Rhône-Alpes, Franche-Comté et Languedoc-Roussillon. 

Consommation de tabac

Enfin, le tabagisme quotidien apparait plus marqué à l'Ouest et au Sud du Pays, ainsi qu'en Bourgogne, qui présente la consommation la plus importante avec 39% (pour une moyenne nationale de 32,4%). 

La Franche-Comté, avec la Bretagne, le Pays-de-la Loire, le Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon, affichent des niveaux de consommation supérieurs pour trois indicateurs sur les quatre recensés par l'étude. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Stations de ski, étudiants : le statu-quo

Ni restrictions supplémentaires, ni allégements: la France choisit le statu-quo des mesures déjà en place pour freiner l'épidémie de Covid-19, au grand dam des stations de ski, qui ne rouvriront pas le 1er février, ou des étudiants, qui protestent contre leurs conditions de vie.

Les autocollants sur les plaques d’immatriculation, c’est interdit !

Vous avez un autocollant représentant votre département, votre club de foot, une carte miniature de votre département, le drapeau à tête de Maure, ou tout autre symbole de votre lieu d'immatriculation ? Vous devez le retirer parce que c'est contraire au Code de la route… C'est ce qu'a confirmé la Cour de cassation dans arrêt du 16 décembre 2020.

Sancey-Belleherbe est la première communauté de communes 100% fibrée de la région

Sancey-Belleherbe devient la première communauté de communes à être 100% fibrée dans la Région Bourgogne Franche-Comté. Qu'est-ce que ça change concrètement ? Quels sont les enjeux à venir ? Denis Leroux, vice-président du département en charge du numérique et président du syndicat mixte Doubs Très Haut Débit, nous en parle...

Sondage – Comment va votre moral en ce moment ?

Cette semaine commence par le Blue Monday (ou Lundi Bleu), c'est-à-dire qu'il s'agit du jour le plus déprimant de l'année. Après une année 2020 difficile sur tous les plans à cause de la Covid-19 et un début 2021 qui n'est rêver personne, nous avons voulu vous demander comment se porte votre moral en ce moment… C'est notre sondage de la semaine.

Blue Monday : comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Aujourd'hui est appelé le "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.07
légère pluie
le 21/01 à 12h00
Vent
7.81 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
56 %

Sondage