Ambroisie : la tache repérée à Besançon sera bientôt détruite…

Publié le 25/07/2019 - 18:00
Mis à jour le 25/07/2019 - 17:50

Les quelques pluies de la semaine dernière ont permis à des pieds d'ambroisie de pousser sur un terrain vierge rue Belin à côté du boulevard Flemming à Besançon. Ces plants seront arrachés avant floraison ce mois d'août.

"Dans les années 60-70, les premiers signalements ont été faits et quelques "cas exceptionnels" ont été repérés. C'est entre les années 90 et 2000 que nous avons vu une réelle progression", explique Guy Longeard, référent à la direction de la biodiversité à la ville de Besançon. 

Une plante qui n'aime pas la "concurrence"

À l'instar de la zone sur laquelle elle progresse actuellement à Besançon, l'ambroisie s'installe sur les terres nues, les terrains remaniés, les chantiers, les voies routières… "Elle n'aime pas la concurrence avec les autres plantes", indique le référent communal qui précise qu'elle peut être étouffante dans certains cas "comme dans les champs de tournesol ou soja. Elle peut diminuer les rendements". 

Très allergisante, elle est surveillée de près

Un arrêté préfectoral a été pris dans le Doubs afin de rendre obligatoire l'arrachage de cette plante. "La tache repérée à Besançon nécessite une intervention précoce, car une fois arrachée, elle ne persiste pas", explique Marc Vuillemenot, botaniste au conservatoire nationale botanique de Franche-Comté et responsable des locations de l'ambroisie. La tache rue Belin à Besançon avait été localisée à l'automne dernier suite à des travaux entrepris sur la zone. "La ville est réactive sur ces sujets", souligne Anne Vignot, élue Europe Écologie Les Verts et adjoint au Développement durable. "C'est important, c'est un message de santé publique. Il faut être extrêmement vigilant", poursuit-elle.

Quelles sont les zones concernées par l'ambroisie ?

Pour Marc Vuillemenot, le Doubs compte plusieurs zones plus ou moins impactées par l'ambroisie : 

  • Au niveau de l'autoroute sur l'axe proche de la D73 en venant de Dole en direction de Besançon
  • Au niveau de Clerval et Villars-sous-Ecot (découvert plus récemment)
  • Au niveau du Jura via la N83 depuis Lons-le-Saunier en direction de Besançon
  • Au niveau de Salins-les-Bains en direction de Levier
  • À Besançon et son agglomération : signalements lors de travaux, aménagement de quartier…
  • Au niveau du 1er plateau à savoir : MamirolleEtalans. 
  • Au Russey
  • À Pontarlier

"On a noté une remontée de l'espèce en altitude", indique le botaniste. 

Un pic attendu au mois d'août

Selon Atmo Bourgogne-Franche-Comté, en charge de la surveillance de la qualité de l'air dans la région, un pic aux pollens d'ambroisie va se déclarer au mois d'août : "Il y aura des quantités de pollens important dans l'air. Cette plante a deux facteurs de diffusion : un premier au niveau local suite à des travaux et un second en provenance de la région Rhône-Alpes qui est "très impactée par cette plante". Selon le docteur Rame, également président du RAFT (Réseau d'allergologie de Franche-Comté), l'ambroisie peut "créer de nouvelles personnes allergiques". Cette plante va également au-delà des habituelles conjonctivites, rhinite, car elle "provoque davantage l'asthme". 

Une lutte engagée, des signalements effectués

Le docteur Rame conseille "d'avoir un geste citoyen" en signalant rapidement ces plantes lorsqu'elles sont aperçues. Grâce à la plateforme mis à disposition en ligne, chacun peut inscrire ses observations. Elles seront ensuite vérifiées par des jardiniers formés par l'association Fredon Franche-Comté. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le premier plan d’actions pour rétablir le Lynx boréal en Bourgogne Franche-Comté est lancé

La vulnérabilité de la population du Lynx boréal a conduit le gouvernement à confier mi 2018 au préfet de la région Bourgogne Franche-Comté la responsabilité d’engager l’élaboration de ce premier Plan national d’Actions (PNA), qui s’est appuyé sur les services de la DREAL Bourgogne-Franche- Comté et de l’Office français de la Biodiversité (OFB). Il a été lancé le 11 mai 2022 à l'occasion de la journée mondiale des espèces menacées.

Météo : moins chaud et des orages

Météo France a placé 30 départements en vigilance jaune aux orages ce jeudi 12 mai 2022 à partir de la mi-journée et jusqu'en milieu de nuit prochaine. Après trois jours de chaleur, les températures vont baisser de quelques degrés et des épisodes orageux traverseront certains secteurs.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.11
nuageux
le 21/05 à 18h00
Vent
2.07 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
66 %

Sondage