Annie Genevard à la rencontre des policiers de Pontarlier

Publié le 31/08/2017 - 12:05
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:01

Annie Genevard, la députée du Doubs, a rendu visite, ce 29 août 2017, aux policiers de Pontarlier. Elle y a notamment rencontré Benoît Desferet, commissaire et directeur général de la sécurité publique du Doubs ainsi qu’ Armand Trousseau, commandant fonctionnel de la zone de sécurité publique de Pontarlier-Doubs. .

annie_genevard_deputee_dudoubs.jpg
Benoît Desferet, commissaire et directeur général de la sécurité publique du Doubs ainsi qu’ Armand Trousseau, commandant fonctionnel de la zone de sécurité publique de Pontarlier-Doubs© communication Annie Genevard
PUBLICITÉ

Le commissaire et le commandant Armand Trousseau, commandant fonctionnel de la zone de sécurité publique de Pontarlier-Doubs, ont présenté à la députée l’organisation du service de la direction départementale de la sécurité publique et les moyens matériels en armes, en véhicules et en matériel scientifique ainsi que les « enjeux territoriaux de la sécurité publique sur le département et sur Doubs-Pontarlier », est-il indiqué.

Divers sujets ont été évoqués concernant la tranquillité publique, la lutte contre les cambriolages, la sécurité routière. La députée a souhaité être informée des dispositifs mis en œuvre pour « détecter les signes de radicalisation religieuse afin de mieux la prévenir et la combattre ».

Elle s’est engagée à « soutenir à l’Assemblée Nationale toute mesure visant à permettre aux forces de sécurité d’exercer au mieux leur mission, la sécurité des Français étant la première de leur liberté« . La parlementaire a tenu à saluer l’engagement et le dévouement des policiers et agents qui exercent leurs fonctions avec exemplarité.

Elle a accepté le principe d’une prochaine visite thématique en participant en personne à l’une de leurs missions quotidiennes.

(Communiqué d’Annie Genevard, députée du Doubs)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 31.06
nuageux
le 20/07 à 12h00
Vent
6.4 m/s
Pression
1014.54 hPa
Humidité
39 %

Sondage