Annie Genevard tacle Edouard Philippe sur Public Sénat

Publié le 28/09/2021 - 18:40
Mis à jour le 28/09/2021 - 16:54

La députée du Doubs et vice présidente Les Républicains a clairement donné son opinion quant à la ligne politique d’Édouard Philippe. Pour rappel, ce dernier a été Premier ministre du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020.

 © capture Vidéo Public Sénat
© capture Vidéo Public Sénat

Le maire du Havre a annoncé qu’il lancerait le 9 octobre prochain son mouvement lors d’un événement appelé "Pour une nouvelle offre politique". Il espère rassembler les personnalités politiques de la droite et du centre.

Une ligne de conduite qui n’est pas réellement au goût d’Anne Genevard. Ce 28 septembre, elle a été interpellée à ce sujet sur Public Sénat.

"La politique est une affaire de fidélité (…) Edouard Philippe veut croire à son destin, c'est son droit. Il a l'ambition d'être le nouveau Bayrou de demain. On ne peut pas dire qu'il ait été un fidèle de notre famille politique", a-t-elle affirmé. 

Et d'ajouter : "Je pense qu’Edouard Philippe soutient Emmanuel Macron et c’est normal, il a été son Premier ministre. Sa mission est de ramener le Président vers un électorat de droite, mais les Français ne sont pas dupes de ces manœuvres électorales".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.17
peu nuageux
le 12/08 à 3h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
66 %

Sondage