Annonces de Gérald Darmanin : Bruno Retailleau accuse le gouvernement de "lâcheté"

Publié le 02/11/2022 - 17:27
Mis à jour le 02/11/2022 - 17:07

Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains (LR) au Sénat, a tenu à réagir aux récentes annonces de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, sur l'immigration, par voie de communiqué de presse ce mercredi 2 novembre.

 © Les Républicains
© Les Républicains

"Le projet de loi sur l’immigration de Gérald Darmanin ne va pas réduire l’immigration mais va, au contraire, l’augmenter. Après avoir annoncé qu’il voulait répartir les migrants dans les campagnes, le gouvernement s’apprête en effet à créer un véritable appel d’air migratoire, en donnant de nouveaux titres de séjour pour les métiers en tension et en régularisant les demandeurs d’asile qui auraient une activité.

S’agissant du problème des métiers en tension, j’accuse le gouvernement de lâcheté. Car le courage serait de s’attaquer aux causes, au fait qu’en France les salaires sont trop faibles et que l’assistanat est trop fort. Au lieu de faire les grandes réformes qui permettraient d’augmenter les salaires - comme la fin des 35 heures ou la baisse des charges - et de mettre fin à l’assistanat par une allocation sociale unique à 75 % du SMIC, le gouvernement va au contraire faire pression à la baisse sur les salaires, en faisant venir une main d’œuvre étrangère bon marché et leurs familles, que nous n’avons pas les moyens de loger et d’assimiler. 

Quant aux demandeurs d’asile, si demain la France dit aux candidats à l’immigration clandestine, qu’en plus des aides et des soins gratuits qu'ils peuvent obtenir chez nous, ils pourront aussi être régularisés s’ils travaillent un peu, alors les clandestins viendront encore plus nombreux ! Nous devons au contraire adresser un signal de fermeté et inscrire dans notre loi que tout étranger venu illégalement en France ne sera jamais régularisé, qu’il travaille ou non. C’est ce que je proposerai lors de l’examen du projet de loi au Sénat. 

Quant aux OQTF, le problème est avant tout un problème d’exécution : où sont les mesures pour contraindre les pays qui, comme l’Algérie, ne veulent pas reprendre leurs ressortissants ? La France doit assumer un bras de fer avec ces États, en conditionnant les aides que nous leur accordons au nombre de laissez-passer consulaires qu’ils délivrent. 

Une fois de plus avec Emmanuel Macron, le gouvernement s’apprête à faire le contraire de ce qu’il a promis. C’est la preuve qu’entre lui et la droite, il existe une incompatibilité de convictions. 

 Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat"

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, obtient l’exonération de malus écologique pour les véhicules de pompiers

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre 2022, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finance pour 2023, Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, a obtenu l’adoption de son amendement visant à exonérer de malus écologique les véhicules affectés aux besoins de la protection civile et des services de lutte contre les incendies.

AP-OTAN à Madrid : Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, élu président de la DSCFC

À l’occasion de la session annuelle de l'Assemblée parlementaire de l’OTAN à Madrid, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a été élu président de la sous-commission sur l’avenir de la sécurité et des capacités de défense (DSCFC).

La Région Bourgogne Franche-Comté signe la Charte de la diversité

À l’occasion de la clôture du Forum "Emploi Diversité RH & RSE" qui s’est tenue à Besançon jeudi 17 novembre 2022, Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de l’enseignement supérieur, la recherche, l’égalité réelle et la laïcité a signé la Charte de la Diversité, en présence de Elise Moison, secrétaire générale de la Charte de la Diversité et d’une vingtaine d’entreprises nouvellement signataires de la charte.

Un nouveau commissariat à Planoise ? Anne Vignot y travaille depuis le début de son mandat

Alors que le député du Doubs et conseiller municipal Renaissance à Besançon Laurent Croizier a écrit au ministre de l’Intérieur pour la création d’un commissariat de police dans le quartier Planoise à Besançon pour remplacer l’actuel hôtel de police, la maire EELV Anne Vignot affirme dans un communiqué de ce samedi 19 novembre qu’elle y travaille depuis le début de son mandat avec les directeurs départementaux de la Sécurité publique.

France 2030 : un an après son lancement, quel bilan en Bourgogne-Franche-Comté ?

La Première ministre Elisabeth Borne a présidé, vendredi 18 novembre, le comité de suivi national France 2030. Aux côtés des ministres en charge du déploiement du plan, des représentants des écosystèmes, des réseaux des entreprises et de la recherche, des organisations syndicales et patronales et des opérateurs, la Première ministre a dressé un premier bilan de l’action de France 2030, un an après son lancement par le Président de la République le 12 octobre 2021, et détaillé les feuilles de route stratégiques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.86
légère pluie
le 28/11 à 6h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %