Appel à projets "entre les lignes" 2015 : cinq lauréats en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 17/03/2015 - 09:47
Mis à jour le 17/03/2015 - 16:31

Depuis 6 ans, la Fondation SNCF lance un appel à projets national annuel pour la prévention de l'illettrisme "entre les lignes". Cette année 2015, 351 dossiers de candidature ont été reçus de l'ensemble de l'hexagone. Les associations lauréates se partageront une dotation de 600.000 euros. Cinq associations lauréates sont de Bourgogne Franche-Comté...

 ©
©

En Bourgogne Franche-Comté, sur 8 dossiers de candidature reçus, 5 projets sont soutenus avec une dotation totale de 15.000€. Trois projets sont dédiés à la petite enfance et deux projets aux années collège. 

  •      "Atelier conte" proposé par l’association "Franc – Comtoise des gens du voyage" souhaite organiser avec une conteuse professionnelle, la lecture de contes à destination de jeunes enfants issus de la communauté des gens du voyage. L’intention de l’association est de prévoir cet atelier au sein d’une médiathèque sur plusieurs séances afin de familiariser les enfants et leur famille à ce lieu.
  •     Le projet "Petit causeurs futurs lecteurs" proposé par l’association Au jardin du savoir à pour objet de créer un groupe de parole, constitué de temps d’échange et de lecture destinée aux enfants et aux parents. Les objectifs du projet sont axés sur la réussite scolaire, et les relations parents/enfants.
  • L’association les Francas du Territoire de Belfort avec le projet "Jeus-lis" souhaite aménager un minibus, pour en faire un ludobibliobus ambulant dans l’optique de réduire les inégalités à l’accès à la lecture et aux jeux. La formation des acteurs de l’enfance joue un rôle important dans ce projet.
  • La Compagnie en attendant … propose le projet "Du temps que les arbres parlaient" qui à pour objet de faire travailler les élèves du collège du Parc autour d’un texte défini avec des artistes dans le but de faciliter l’accès des jeunes à la littérature et de réduire la distance qui sépare les adolescents et les livres
  • Le projet « Atelier croisé » présenté par l’association Mots et Mots se déroulerait sous forme d’atelier croisé entre des collégiens de différents niveaux, dont le but est de présenter un spectacle final en liant textes littéraires, création de musique et d’instruments. Emergence de prise de parole, mémorisation de textes et les comprendre, le désir de faire et de réussir sont les objectifs fixés par l’association.

Un jury régional

Pour sélectionner ces projets, un jury composé d’experts de Bourgogne et de Franche-Comté a délibéré, le 19 février 2015. Cet ancrage régional permet d’évaluer les dossiers au regard des enjeux territoriaux de la prévention de l’illettrisme.

 Les membres du jury : Pierre-Marie DUMAIT, Directeur des Affaires Territoriales BFC, Valérie NAIGEON de l’ANLCI Bourgogne, Dominique ROMAND de l’ANLCI Franche-Comté, Alain HARTELAUB, écrivain et lauréat 2014, Philippe CLAUDET, éditeur et Directeur des « Doigts qui rêvent », Eric CHAVONNET, correspondant régional de la Fondation SNCF.

A propos de la fondation SNCF

La Fondation SNCF aide les jeunes à se construire un avenir en soutenant des associations qui agissent dans trois axes : Prévenir l’illettrisme, Vivre ensemble et Entreprendre pour la mobilité. Elle s’appuie sur un réseau de 23 correspondants régionaux pour sélectionner les projets au plus près de la réalité locale et sur l’engagement des salariés SNCF pour porter plus loin la solidarité avec le Mécénat de compétences.

En 2014, la Fondation SNCF a soutenu 650 projets tous dispositifs confondus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

En retard sur la vaccination, la Suisse généralise à son tour le pass sanitaire

Depuis le lundi 13 septembre 2021, la Suisse a décidé d’étendre largement l’obligation de pass sanitaire, face à une pandémie de Covid-19 qui continue de remplir les hôpitaux et les lits de soins intensifs et un taux de vaccination insuffisant. A titre de comparaison, en France, 69,7 % des habitants sont totalement vaccinés (46,6 M) contre 52,81 % en Suisse (4,54 M).

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.28
légère pluie
le 19/09 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
100 %

Sondage