Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi "Ravacley"

Publié le 14/10/2021 - 14:58
Mis à jour le 14/10/2021 - 15:38

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

Laye Fodé Traoré et Stéphane Ravacley ©Alexane Alfaro ©
Laye Fodé Traoré et Stéphane Ravacley ©Alexane Alfaro ©

La proposition de loi présentée par le sénateur du Parti socialiste Jérôme Durain a été rejetée ce jeudi. Cette dernière découlait du combat de Stéphane Ravacley qui avait tout fait pour garder Laye Traoréiné, son apprenti guinéen, auprès de lui.

  • Près de 50.000 citoyens et organisations avaient signé la pétition e soutien à la proposition de "loi Ravacley" (voir ici)

Cette dernière s’oppose à l’expulsion des jeunes migrants à leur majorité dès lors qu’ils sont en apprentissage.

Présent au Sénat, Stéphane Ravacley n’a pas manqué les échanges lors des discussions sur une loi polémique dont son histoire est à l’origine. Parmi les intervenants,  Marlène Schiappa, la ministre déléguée à la Citoyenneté, a précisé que le cas de "Laye" était "un cas particulier" en précisant que le gouvernement s’en remettrait à la décision des préfets.

"Fait rare, la droite sénatoriale n'a pas voulu entendre les revendications d'un patron ! Si je suis un peu déçu par le résultat, les mobilisations de patrons solidaires, d'associatifs et de citoyens partout en France me donnent un peu d'espoir sur la suite. Le combat continue…", écrit sur son compte Facebook le sénateur r Jérôme Durain

La loi a été rejetée par 237 votes contre et 107 votes pour…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Lancement de la stratégie économique régionale 2022-2028 en Bourgogne Franche-Comté

Vendredi 3 décembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) de La Commanderie à Dole.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.3
légère pluie
le 05/12 à 9h00
Vent
3.6 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
100 %

Sondage