Areva décide une expertise indépendante des processus de fabrication de son site du Creusot

Publié le 22/04/2015 - 08:49
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:06

Le spécialiste du nucléaire Areva a annoncé mardi 21 avril 2015 avoir commandé une "revue externe" des processus de fabrication de son site du Creusot (Saône-et-Loire), où a été produite la cuve du réacteur EPR de Flamanville (Manche).

areva_lingot_creusot_forge.jpg
Creusot Forge: transfert d'un lingot ©Areva - Carillo Georges
PUBLICITÉ

« Areva, avec l’accord de l’ASN et en concertation avec EDF, a décidé de renforcer par une revue externe son travail de revue interne des sujets de forgeage et de contrôle. Le groupe en confiera la réalisation à un expert indépendant, la société franco-anglaise Lloyd’s Register Apave Limited », a indiqué l’entreprise publique dans un communiqué.

Cette revue « débutera le 4 mai 2015 pour une durée minimale de deux mois » et « permettra à Areva d’identifier les causes d’éventuels défauts dans les pratiques et le contrôle qualité », ajoute-t-elle. Selon le groupe, ses propres études complémentaires « confirment à ce stade la qualité des pièces forgées ».

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé il y a deux semaines qu’une anomalie avait été détectée dans la composition de l’acier du couvercle et du fond de la cuve du réacteur nucléaire de troisième génération de Flamanville, construit par EDF et Areva. En réalisant des essais, Areva s’est en effet aperçue que dans certaines zones de la cuve, les valeurs de résilience (capacité du matériau à absorber un choc) s’avéraient plus basses que demandé aux équipements sous pression nucléaire.

Le groupe précise mardi que les analystes complémentaires qu’il mène « portent tout d’abord sur les questions posées par la fabrication des pièces forgées de la cuve de Flamanville 3 et les analyses similaires réalisées par le passé sur d’autres (équipements NDLR) forgés, en particulier dans le cadre de l’introduction de l’arrêté ESPN », qui date de 2005 et a renforcé les exigences applicables aux équipements nucléaires sous pression. « Elles portent aussi sur le laboratoire d’essais mécaniques du Creusot, au sein duquel l’utilisation d’un outil de contrôle des matériaux a été imprécise de 2009 à 2014″, ce qui « oblige à réinterpréter des données ou refaire certains essais », ajoute-t-il.

« Les expertises réalisées depuis ont donné des résultats conformes aux exigences (…) et ont confirmé à ce stade la qualité intrinsèque des pièces forgées et la sûreté des composants. Les vérifications se poursuivent et prendront plusieurs mois, sachant qu’aucun des composants concernés par cette imprécision dans l’utilisation de l’outil de contrôle n’équipe aujourd’hui une centrale en exploitation », souligne cependant Areva.

Le site Creusot Forge, spécialisé dans la fabrication et l’usinage de grandes pièces forgées et moulées, est « l’une des seules forges au monde capables de réaliser les pièces complexes indispensables à la fabrication des composants primaires de l’îlot nucléaire », rappelle le groupe.

Depuis son démarrage en 2007, le chantier de Flamanville a connu de multiples déboires. Son lancement prévu au départ en 2012 a été repoussé à plusieurs reprises. Il est aujourd’hui annoncé pour 2017. Et son coût, qu’EDF est en train de recalculer, a déjà presque triplé, à 8,5 milliards d’euros.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Swamp Fest, un nouveau festival rock n’roll débarque dans le Grand Besançon

Swamp Fest, un nouveau festival rock n’roll débarque dans le Grand Besançon

Première édition ! • Un nouveau festival ouvrira sa première édition les 7 et 8 septembre 2018 sur le site de l'aérodrome de Besançon-Thise : il s'agit du Swamp Fest ! Au programme : des concerts rock n'roll, rockabilly, voodoo rock, punkabilly, soul, blues, garage, heavy blues ou encore stoner… Maxime Longin, l'un des organisateurs de l'évènement nous en dit plus !

Arrêté ‘anti-mendicité’ : l’Union des commerçants de Besançon salue l’initiative du maire

Arrêté ‘anti-mendicité’ : l’Union des commerçants de Besançon salue l’initiative du maire

Dans un communiqué du 21 août 2018, l'Union des commerçants tient à saluer l'initiative prise par le maire de Besançon d'interdire "les stations assises prolongées avec des consommations d'alcool accompagnées ou non d'animaux et avec entrave à la circulation, sur un périmètre défini au centre-ville".

Disparition du courrier à Beure : une plainte sera déposée contre un agent, l’enquête se poursuit…

Disparition du courrier à Beure : une plainte sera déposée contre un agent, l’enquête se poursuit…

Suite de l'affaire... • Suite aux irrégularités constatées dans la distribution du courrier sur le secteur de la commune de Beure pendant la seconde partie du mois de juillet 2018, que nous évoquions sur maCommune.info lundi 20 août 2018, la branche Services Courrier Colis de La Poste en Bourgogne – Franche-Comté a immédiatement diligenté une enquête interne, selon un communiqué. Un agent est mis en cause. Une plainte va être déposée par La Poste.

Arrêté ‘anti-mendicité’ à Besançon : un arrêté jugé ‘dangereux’ selon le collectif À gauche citoyens

Arrêté ‘anti-mendicité’ à Besançon : un arrêté jugé ‘dangereux’ selon le collectif À gauche citoyens

Dans un communiqué de mardi 21 août 2018, le collectif À gauche Citoyen donne à son tour son opinion à propos de l'arrêté "anti-mendicité" qui a défrayé la chronique ces derniers jours à Besançon. Le collectif parle d'un arrêté municipal "inutile et à terme dangereux pour les libertés publiques".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.69
couvert
le 27/05 à 0h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1015.6 hPa
Humidité
95 %

Sondage