Anomalies au Creusot: aucun impact nécessitant d'arrêter une centrale nucléaire française

Publié le 12/05/2016 - 13:29
Mis à jour le 12/05/2016 - 13:29

Les analyses des anomalies détectées dans l’usine du groupe nucléaire Areva au Creusot (Saône-et-Loire) n’ont mis au jour aucun défaut nécessitant de mettre à l’arrêt une centrale française exploitée par EDF, a déclaré jeudi un dirigeant de l’électricien.

 ©
©

"A date, tant l'analyse d'Areva que celle de nos équipes spécialisées d'EDF ne conduisent (pas) à identifier un quelconque réacteur du parc en fonctionnement qui devrait être mis à l'arrêt", a indiqué Dominique Minière, directeur exécutif en charge du parc nucléaire et thermique d'EDF. "A date, nos analyses nous conduisent à (ne) prendre aucune mesure sur le parc en exploitation aujourd'hui", a-t-il précisé, lors d'une assemblée  générale des actionnaires.

Areva avait annoncé fin avril que des "anomalies" avaient été détectées dans le suivi des processus de fabrication d'équipements au sein de son usine du Creusot, où a notamment été fabriquée la cuve de l'EPR de Flamanville dont l'acier présente un défaut de composition. Le groupe a dit ne pas exclure des falsifications. Selon l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), ces irrégularités concernent environ 400 pièces produites depuis 1965, dont une cinquantaine seraient en service sur le parc nucléaire français. Elles consistent en des incohérences, des modifications ou des omissions dans les dossiers de fabrication. Dominique Minière a pour sa part parlé d'une soixantaine de dossiers concernant EDF, évoquant "des anomalies qui manifestement ne sont pas des pratiques conformes à l'assurance qualité requise dans le nucléaire".

Début mai, la ministre de l'Energie, Ségolène Royal, avait affirmé que les premiers résultats des tests menés par Areva sur son usine du Creusot étaient "bons", car ils montraient que les anomalies ne concernaient pas les pièces elles-mêmes. Areva a estimé que les résultats complets de son audit seraient disponibles "d'ici fin mai".

(source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

areva creusot

Anomalies au Creusot: Areva veut toujours reprendre la production mi-2017

Le patron de l’activité réacteurs d’Areva (Areva NP) a confirmé ce jeudi 30 mars 2017 vouloir reprendre cet été la production de grands composants nucléaires dans la forge du Creusot (Saône-et-Loire), où des irrégularités ont été constatées, tout en envisageant élargir la gamme des pièces fabriquées.

Anomalies au Creusot: Areva va examiner tous les dossiers de fabrication

Le groupe nucléaire Areva va passer en revue l’ensemble des 9.000 dossiers de fabrication de son usine du Creusot (Saône-et-Loire) dans le cadre de l’audit lancé à la suite de la détection d’anomalies dans le suivi des processus de fabrication d’équipements, a-t-on appris ce jeudi 13 octobre 2016.

Nucléaire : l’intégrité des pièces toujours pas remise en question, selon un point d’étape d’Areva

Les anomalies détectées dans le contrôle des fabrications à l’usine d’Areva au Creusot (Saône-et-Loire) ne remettent toujours pas en question l’intégrité des composants nucléaires forgés sur le site, a indiqué le groupe nucléaire français dans un nouveau point d’étape publié ce jeudi 30 juin 2016.

Areva – EPR : les “premiers résultats” des tests sur l’usine du Creusot “sont bons”

Les premiers résultats des tests menés par Areva sur son usine du Creusot en Saône-et-Loire sont « bons », car ils montrent que les anomalies détectées dans le suivi du processus de fabrication ne concernent pas les pièces elles-mêmes, a annoncé ce  mercredi 4 mai 2016 la ministre de l’Environnement Ségolène Royal.

Economie

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.22
légère pluie
le 30/05 à 6h00
Vent
4.05 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
99 %