Anomalies au Creusot: Areva veut toujours reprendre la production mi-2017

Publié le 30/03/2017 - 14:34
Mis à jour le 31/03/2017 - 09:03

Le patron de l'activité réacteurs d'Areva (Areva NP) a confirmé ce jeudi 30 mars 2017 vouloir reprendre cet été la production de grands composants nucléaires dans la forge du Creusot (Saône-et-Loire), où des irrégularités ont été constatées, tout en envisageant élargir la gamme des pièces fabriquées.

areva_lingot_creusot_forge.jpg
Creusot Forge: transfert d'un lingot ©Areva - Carillo Georges
PUBLICITÉ

« Aujourd’hui nous nous sommes engagés à faire un certain nombre de choses pour reprendre notre plan de charge traditionnel et nous avons pour objectif d’être au rendez-vous pour mi-année », a déclaré Bernard Fontana, en marge d’une convention nucléaire à Paris.

« Au-delà de ça, nous nous donnons aussi un objectif d’explorer toute la gamme que nous pouvons faire et si possible, l’élargir », a-t-il ajouté: « on a aussi l’ambition de faire toutes les pièces, même celles qu’on ne faisait pas avant ».

Areva avait interrompu en 2016 la production commerciale au Creusot, qui fournit les grands électriciens mondiaux dont EDF, après la découverte d’irrégularités dans des dossiers de suivi de fabrication. Ces anomalies, dont certaines s’apparentent à des falsifications selon l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), avaient conduit le groupe à lancer un plan d’amélioration de la qualité de ses usines de fabrication d’équipements.

Areva a prévu d’investir plus de 8 millions d’euros au Creusot cette année, mais à la suite d’une inspection du site, l’ASN avait estimé fin janvier que les mesures de contrôle mises en oeuvre devaient être améliorées. « Nous en sommes en phase de pièces d’essai actuellement », a expliqué le PDG d’Areva NP, en cours de cession à EDF.

« Nous avons indiqué un certain nombre de jalons à nos clients, aux autorités de sûreté, qui nous permettraient effectivement, à l’été, de reprendre la production de grosses pièces pour des clients importants du nucléaire. Ces jalons sont actuellement tenus et nous sommes confiants », a-t-il ajouté.

 Selon lui, l’usine pourra à nouveau forger « la quasi-totalité » des pièces. « Par contre, on se donne encore un an de plus pour mettre au point les  procédés sur les plus grosses pièces qui historiquement étaient sous-traitées », a-t-il précisé, faisant référence notamment à des composants de cuve fabriqués au Japon.

Début décembre, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire pour faire la lumière sur les anomalies détectées au Creusot. 

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

areva creusot

Areva – EPR : les « premiers résultats » des tests sur l’usine du Creusot « sont bons »

Areva – EPR : les « premiers résultats » des tests sur l’usine du Creusot « sont bons »

Les premiers résultats des tests menés par Areva sur son usine du Creusot en Saône-et-Loire sont "bons", car ils montrent que les anomalies détectées dans le suivi du processus de fabrication ne concernent pas les pièces elles-mêmes, a annoncé ce  mercredi 4 mai 2016 la ministre de l'Environnement Ségolène Royal.

Macron défend le projet Hinkley Point comme garant de l’emploi chez Areva

Macron défend le projet Hinkley Point comme garant de l’emploi chez Areva

Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a réitéré lundi le soutien du gouvernement français au projet controversé de construction d'une centrale nucléaire à Hinkley Point, en Angleterre, le jugeant essentiel pour le maintien de l'emploi à l'usine du fabricant nucléaire en difficulté Areva au Creusot en Saône-et-Loire.

Dans la catégorie

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.08
couvert
le 17/08 à 15h00
Vent
1.78 m/s
Pression
1013.32 hPa
Humidité
74 %

Sondage