Alerte Témoin

L’Observatoire du nucléaire dépose plainte dans l’Affaire Areva

Publié le 04/05/2016 - 14:51
Mis à jour le 12/05/2016 - 13:28

 L'Observatoire du nucléaire a annoncé ce mercredi 4 mai 2016 qu’il déposait plainte pour "faux" et "usage de faux" dans l’affaire des anomalies présumées du groupe Areva sur la fabrication des composants de l’usine du Creusot, en Bourgogne-Franche-Comté.

areva_lingot_creusot_forge.jpg
Creusot Forge: transfert d'un lingot ©Areva - Carillo Georges

L'Observatoire du nucléaire a annoncé ce mercredi 4 mai 2016 le dépôt d'une plainte pour "faux, usage de faux et mise en danger d'autrui" dans l'affaire des anomalies présumées lors de la fabrication de composants de centrales à l'usine Areva du Creusot en Saône-et-Loire. Dans cette plainte contre X, l'association anti-nucléaire rappelle que, selon l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), 400 pièces produites dans cette usine "ne correspondraient pas à la réalité", alimentant les craintes d'une falsification des résultats des tests de contrôle de qualité. "Cinquante pièces seraient en service sur le parc électronucléaire français", selon la même source.

"Nul ne sait quelle centrale est concernée et quelles précautions doivent être prises par la population eu égard à ce problème de sûreté", alerte l'association. "La mise en danger est donc permanente et il est urgent que ces documents falsifiés soient entre les mains de la justice", poursuit-elle. Areva avait annoncé vendredi 29 avril 20216 que des "anomalies" avaient été détectées dans le suivi des fabrications d'équipements au sein de son usine du Creusot, où a notamment été fabriquée la cuve du réacteur EPR de Flamanville dans la Manche dont l'acier présente un défaut de composition. Selon l'avocat de l'Observatoire du nucléaire, Me Emmanuel Riglaire, la plainte a été envoyée mercredi 4 mai 2016 au tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône.

Estimant "indispensable de stopper immédiatement les installations nucléaires concernées", l'association réclame dans un communiqué que l'enquête détermine "si des complicités, par exemple chez EDF et l'ASN, ont aidé Areva à écouler ses pièces défaillantes pendant des décennies jusqu'à l'affaire des cuves des EPR". Ce mercredi 4 mai 2016 au matin, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal a déclaré que les premiers résultats des tests menés par Areva sur son site du Creusot étaient "bons".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

areva creusot

Anomalies au Creusot: Areva veut toujours reprendre la production mi-2017

Le patron de l'activité réacteurs d'Areva (Areva NP) a confirmé ce jeudi 30 mars 2017 vouloir reprendre cet été la production de grands composants nucléaires dans la forge du Creusot (Saône-et-Loire), où des irrégularités ont été constatées, tout en envisageant élargir la gamme des pièces fabriquées.

Anomalies au Creusot: Areva va examiner tous les dossiers de fabrication

Le groupe nucléaire Areva va passer en revue l'ensemble des 9.000 dossiers de fabrication de son usine du Creusot (Saône-et-Loire) dans le cadre de l'audit lancé à la suite de la détection d'anomalies dans le suivi des processus de fabrication d'équipements, a-t-on appris ce jeudi 13 octobre 2016.

Areva – EPR : les « premiers résultats » des tests sur l’usine du Creusot « sont bons »

Les premiers résultats des tests menés par Areva sur son usine du Creusot en Saône-et-Loire sont "bons", car ils montrent que les anomalies détectées dans le suivi du processus de fabrication ne concernent pas les pièces elles-mêmes, a annoncé ce  mercredi 4 mai 2016 la ministre de l'Environnement Ségolène Royal.

Macron défend le projet Hinkley Point comme garant de l’emploi chez Areva

Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a réitéré lundi le soutien du gouvernement français au projet controversé de construction d'une centrale nucléaire à Hinkley Point, en Angleterre, le jugeant essentiel pour le maintien de l'emploi à l'usine du fabricant nucléaire en difficulté Areva au Creusot en Saône-et-Loire.

Economie

Rééquilibrage géographique de la présence de ses services du ministère de l’Économie : quatre villes retenues en Franche-Comté

Dans le cadre d'un rééquilibrage géographique de la présence de ses services du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance sur le territoire, les villes de Besançon, Belfort, Lons-le-Saunier et Vesoul accueilleront, en 2024, différents services.

Commerces à Besançon : les boutiques du centre-ville pour se changer les idées !

PUBLI-INFO • Malgré le contexte sanitaire, les commerces du centre-ville continuent d'accueillir le public dans les meilleures conditions pour permettre à chacune et chacun de faire son shopping. Cinq mois après le confinement, nous avons souhaité faire un bilan avec un commerçant du secteur de la décoration. Nous avons rencontré Gille Flambry, gérant de la boutique Tadelakt, installé au centre-ville depuis 2008.

Semaine Européenne du Développement Durable : découvrez cinq acteurs engagés en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable 2020, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Bourgogne-Franche- Comté (DREAL) vous propose de découvrir, du 28 septembre au 2 octobre 2020, les initiatives filmées de cinq acteurs de la région engagés pour un développement durable local.

Connaissez-vous les différentes prestations de l’atelier de Decathlon Besançon ?

PUBLI-INFO •

Alexandre, Vincent, Mickaël et Raphaël sont présents tout au long de l’année pour entretenir et réparer votre matériel sportif à l'atelier de votre magasin Decathlon à Besançon. Ils vous accompagnent dans de nombreuses pratiques sportives : ski, trekking, vélo, fitness, plongée, running, équitation... Rendez-vous avec votre matériel sportif pour bénéficier d'un entretien et d'une réparation !

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.55
partiellement nuageux
le 30/09 à 18h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
93 %

Sondage