Arrêté de Anne Vignot contre les poids lourds sur la RN7 : Eric Alauzet agite l'article 32 de la loi Climat

Publié le 25/06/2021 - 14:32
Mis à jour le 25/06/2021 - 14:49

La maire de Besançon, Anne Vignot, a pris mardi 22 juin un arrêté interdisant à partir du 1er septembre 2021 la circulation des véhicules de plus de 3,5 tonnes sur la RN57 et les boulevards qui traversent la ville. Pour Eric Alauzet, député LREM du Doubs, une réponse efficace pour détourner les camions en transit serait de passer par la loi Climat.

Eric Alauzet © Alexane Alfaro
Eric Alauzet © Alexane Alfaro

Le député écrit dans un communiqué qu'une réponse efficace pour détourner les camions en transit "ne passe certainement pas par des déclarations ou des arrêtés aussi intempestifs qu'illégaux, mais par des actions concrètes et réalistes." Il explique que "La stratégie des arrêtés a depuis longtemps montré ses limites avec leur annulation systématique par la justice, comme cela a été le cas en 2011, où le tribunal administratif de Besançon avait annulé trois arrêtés pris fin 2010 par le Conseil général du Jura qui souhaitait interdire aux camions de plus de 7,5 tonnes de circuler sur les principales routes départementales."

Réactiver l'écotaxe ?

Pour Eric Alauzet, l'article 32 de la loi Climat permettra, une fois la loi promulguée au Sénat et les ordonnances publiées, aux régions et aux départements d'agir en instituant des "contributions spécifiques" aux poids lourds en transit. "Ce qui revient à réactiver l'écotaxe abandonnée par le précédent gouvernement et Ségolène Royal sous les coups de boutoir de l'opposition Les Républicains de l'époque, qui a tout fait pour l'anéantir en alimentant la contestation (tout le monde se souvient des portiques et des bonnets rouges)."

Le député ajoute que "cette disposition de la loi Climat ouverte aux Régions concerne le réseau routier national et donc la RN 83 et les Départements ont la possibilité de l’étendre à leur propre réseau départemental. Concrètement, la taxation du transit sur la RN 83 renverra les poids lourds en transit vers l’autoroute."

Eric Alauzet invite la maire de Besançon à "s'emparer rapidement de ce dispositif concret et légal avec le ou la futur(e) Président(e) du Conseil régional". Pour lui, "il va de soi que les futurs nouveaux élus LREM à la Région prendront l’initiative et soutiendront vigoureusement cette proposition en veillant à ne pas pénaliser ni le transit ni l’approvisionnement local, comme le prévoyait d’ailleurs l’écotaxe."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sondage – Êtes-vous pour ou contre le bannissement des voitures sur le pont de la République à Besançon ?

C'est une annonce de la maire de Besançon qui anime l'opinion publique depuis le 7 janvier dernier : à partir du printemps prochain, le pont de la République sera fermé à la circulation des voitures au grand dam des partisans de la voiture, mais au bonheur des associations cyclistes. Et vous, êtes-vous pour ou contre cette décision ?

Aucun pass sanitaire ne sera demandé lors des meetings politiques…

C’est une nouvelle qui va en faire grincer des dents plus d’un… Le Conseil constitutionnel (saisi par 60 députés de la France Insoumise) a validé ce vendredi 21 janvier 2022 le projet de loi concernant le pass vaccinal. Les sages ont toutefois refusé la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants.

Quatre députés du Doubs signent une tribune en faveur d’une « fin de vie libre »

Les Jeunes avec Macron (JAM) de Bourgogne-Franche-Comté ont rédigé ce mois de janvier 2022 une tribune afin de ramener dans le débat national la question du choix de la fin de vie. Fannette Charvier, Eric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier, députés du Doubs, ont co-signé cette dernière.

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Fermeture du pont de la République aux voitures : une idée « absurde » pour les élus de Besançon maintenant

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République à la circulation des voitures au printemps-été 2022. Une décision qualifiée d'"absurde" dans une lettre ouverte du 19 janvier écrite par Claude Varet, conseillère municipale de Besançon maintenant, qui appelle la maire à y renoncer en l'invitant à lancer "un grand chantier visant l’étude de toutes les mobilités."
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.82
ciel dégagé
le 24/01 à 15h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
65 %

Sondage