Attaques de troupeaux : des mesures renforcées pour 23 communes du Doubs

Publié le 27/01/2021 - 14:00
Mis à jour le 27/01/2021 - 14:12

Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a pris un nouvel arrêté ce mois de janvier 2021 afin de mieux protéger les éleveurs suite aux différentes attaques de troupeaux survenues dans la région. Tout le département est concerné mais les mesures sont renforcées pour 23 communes. Voici tout ce qu'il faut savoir...

Joël Mathurin, Préfet du Doubs (10 janvier 2020) © Damien Poirier ©
Joël Mathurin, Préfet du Doubs (10 janvier 2020) © Damien Poirier ©

En Bourgogne-Franche-Comté, des observations visuelles et des indices de présence de loup sont enregistrés depuis 2008. Une zone de présence permanente (ZPP) dite de Marchairuz est reconnue depuis 2018 en limite du Doubs, du département du Jura et du canton de Vaud en Suisse. Les indices de présence (dont 38 observations visuelles) recueillis en 2020 sur la ZPP ont permis d’y révéler la présence simultanée de plusieurs individus. Le dispositif de suivi hivernal permettra de confirmer ces données.

En 2020, trois attaques avaient été relevées sur des troupeaux domestiques sur communes de Pirey, Crouzet-Migette et Chaux-Neuve. La responsabilité du loup n'est pas écartée... Pour rappel, 74 ovins ont été tués depuis le 7 janvier en Haute-Saône. Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, avait réuni les membres du comité loup suite à ces attaques.

Que va changer l'arrêté ?

Des aides financières et en matériels à la mise en place de dispositifs de protection des troupeaux (clôtures électrifiées, effaroucheurs, chien de protection, ...) peuvent être proposées aux éleveurs.

À l’issue du comité "grands prédateurs", au vu de l’évolution de la situation départementale, le préfet a signé un nouvel arrêté délimitant les zones d’éligibilité à la mesure de protection des troupeaux contre la prédation par le loup.

Tout renseignement sur la mise en œuvre de cette mesure peut être obtenu auprès de la direction départementale des territoires (ddt-nature-foret@doubs.gouv.fr ).

En cas de dommages trop importants par le loup, des opérations d’intervention peuvent être mises en œuvre sur autorisation préfectorale pour protéger le ou les élevages attaqués avec une gradation des mesures allant du tir d’effarouchement au tir de défense voire au tir de prélèvement du loup à l’origine des attaques.

"Il importe donc également de se préparer à une telle éventualité", prévient le Préfet qui a sollicité l’intervention de la brigade mobile d’intervention de l’OFB (office français de la biodiversité) pour assurer une formation adaptée et suffisante des personnes et agents qui seraient chargés des opérations.

Voici la liste des communes (appelées "cercle 2") concernées par les mesures renforcées et les aides supplémentaires. (voir carte ci-dessous).

Pour information, le cercle "3" (le reste du département) est également éligible à certaines mesures de protection.

  • Bief
  • Chapelle des Bois
  • Chatelblanc
  • Chaux-Neuve
  • Crouzet
  • Crouzet-Migette
  • Dampjoux
  • Feule
  • Gellin
  • Gevresin
  • Montmahoux
  • Mouthe
  • Nans-Sous-Saint-Anne
  • Noirefontaine
  • Petite Chaux
  • Pirey
  • Rochejean
  • Sainte-Anne
  • Sarrageois
  • Terres-de-Chaux
  • Villars-sous-Dampjoux
  • Villedieu
  • Villeneuve D'Amont

© DDT 25 ©

Pour tout renseignement complémentaire, les éleveurs peuvent contacter les agents du service à l'adresse suivante : ddt-nature-foret@doubs.gouv.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

Une revue pour les passionnés d’insectes en Bourgogne-Franche-Comté

L’année 2020 a été riche pour les papillons et les libellules de Bourgogne-Franche-Comté... Découvrez le dernier numéro de la lettre d'information du Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des invertébrés (CBNFC-ORI).

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.

Participez au festival des solutions écologiques de BFC !

La deuxième édition du Festival des solutions écologiques de Bourgogne Franche-Comté se déroulera du 6 au 12 septembre 2021. Objectif : promouvoir tous ceux qui participent à la transition écologique (citoyens, associations, entreprises, établissements scolaires, etc.). Les structures souhaitant y participer doivent déposer leur candidature avant le 28 mars.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.84
ciel dégagé
le 24/02 à 21h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
68 %

Sondage