Attaques de troupeaux : des mesures renforcées pour 23 communes du Doubs

Publié le 27/01/2021 - 14:00
Mis à jour le 27/01/2021 - 14:12

Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a pris un nouvel arrêté ce mois de janvier 2021 afin de mieux protéger les éleveurs suite aux différentes attaques de troupeaux survenues dans la région. Tout le département est concerné mais les mesures sont renforcées pour 23 communes. Voici tout ce qu’il faut savoir…

Joël Mathurin, Préfet du Doubs (10 janvier 2020) © Damien Poirier ©
Joël Mathurin, Préfet du Doubs (10 janvier 2020) © Damien Poirier ©

En Bourgogne-Franche-Comté, des observations visuelles et des indices de présence de loup sont enregistrés depuis 2008. Une zone de présence permanente (ZPP) dite de Marchairuz est reconnue depuis 2018 en limite du Doubs, du département du Jura et du canton de Vaud en Suisse. Les indices de présence (dont 38 observations visuelles) recueillis en 2020 sur la ZPP ont permis d’y révéler la présence simultanée de plusieurs individus. Le dispositif de suivi hivernal permettra de confirmer ces données.

En 2020, trois attaques avaient été relevées sur des troupeaux domestiques sur communes de Pirey, Crouzet-Migette et Chaux-Neuve. La responsabilité du loup n'est pas écartée... Pour rappel, 74 ovins ont été tués depuis le 7 janvier en Haute-Saône. Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, avait réuni les membres du comité loup suite à ces attaques.

Que va changer l'arrêté ?

Des aides financières et en matériels à la mise en place de dispositifs de protection des troupeaux (clôtures électrifiées, effaroucheurs, chien de protection, ...) peuvent être proposées aux éleveurs.

À l’issue du comité "grands prédateurs", au vu de l’évolution de la situation départementale, le préfet a signé un nouvel arrêté délimitant les zones d’éligibilité à la mesure de protection des troupeaux contre la prédation par le loup.

Tout renseignement sur la mise en œuvre de cette mesure peut être obtenu auprès de la direction départementale des territoires (ddt-nature-foret@doubs.gouv.fr ).

En cas de dommages trop importants par le loup, des opérations d’intervention peuvent être mises en œuvre sur autorisation préfectorale pour protéger le ou les élevages attaqués avec une gradation des mesures allant du tir d’effarouchement au tir de défense voire au tir de prélèvement du loup à l’origine des attaques.

"Il importe donc également de se préparer à une telle éventualité", prévient le Préfet qui a sollicité l’intervention de la brigade mobile d’intervention de l’OFB (office français de la biodiversité) pour assurer une formation adaptée et suffisante des personnes et agents qui seraient chargés des opérations.

Voici la liste des communes (appelées "cercle 2") concernées par les mesures renforcées et les aides supplémentaires. (voir carte ci-dessous).

Pour information, le cercle "3" (le reste du département) est également éligible à certaines mesures de protection.

  • Bief
  • Chapelle des Bois
  • Chatelblanc
  • Chaux-Neuve
  • Crouzet
  • Crouzet-Migette
  • Dampjoux
  • Feule
  • Gellin
  • Gevresin
  • Montmahoux
  • Mouthe
  • Nans-Sous-Saint-Anne
  • Noirefontaine
  • Petite Chaux
  • Pirey
  • Rochejean
  • Sainte-Anne
  • Sarrageois
  • Terres-de-Chaux
  • Villars-sous-Dampjoux
  • Villedieu
  • Villeneuve D'Amont

© DDT 25 ©

Pour tout renseignement complémentaire, les éleveurs peuvent contacter les agents du service à l'adresse suivante : ddt-nature-foret@doubs.gouv.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.41
partiellement nuageux
le 13/07 à 18h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %