Augmentation du RSA : "L'Etat est généreux avec l'argent des Départements" selon F. Sauvadet

Publié le 03/10/2016 - 10:16
Mis à jour le 03/10/2016 - 10:16

Le 30 septembre 2016, la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine confirmait une revalorisation du RSA de 2%, dans le cadre du plan national contre la pauvreté lancé en 2013. Dans un communiqué, François Sauvadet, président du conseil départemental de la Côte d'Or, dénonce une méthode "l'État qui décide et les départements qui payent".

Selon le ministère, cette légère augmentation du RSA représente un gain de plus de 110 euros par an pour une personne seule et de 227 euros par an pour un couple avec deux enfants. En incluant l'augmentation de 2%, le montant du RSA "socle" passe de 524,66 euros à 535,17 euros par mois pour une personne seule.

Cette hausse est effective dans les versements aux allocataires depuis le 1er octobre 2016. 1,9 million de foyers sont concernés. 

François Sauvadet,  dénonce "la méthode : l'État qui décide et les départements qui payent, c'est tellement facile d'être généreux avec l'argent des autres !" 

Il ajoute que "A quelques jours du congre?s de l'Assemble?e des De?partements de France, cette nouvelle annonce du gouvernement apparai?t comme une ve?ritable de?claration de guerre contre les de?partements. Alors que de nombreux Conseils De?partementaux sont en grande difficulte? financie?re, l'exe?cutif continue de charger la barque des de?penses. Il aura ensuite beau jeu de critiquer les De?partements qui seraient contraints d'augmenter leurs impo?ts pour payer les conse?quences d'une de?cision dont ils ne sont aucunement responsables..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« France Relance » : 3 millions d’euros pour aider au financement des projets de neuf entreprises de la région

Ces nouveaux lauréats ont été sélectionnés lors de l’instance régionale d’accélération qui s’est réunie le 6 juin et le 7 juillet 2021 dans le cadre "France Relance". Ces projets représentent un investissement global de plus de 11 millions d’euros par ces entreprises qui seront alors soutenues par près de 3 millions d’euros de subvention d’État.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.28
ciel dégagé
le 27/09 à 3h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
100 %

Sondage