Augmentation du RSA : "L'Etat est généreux avec l'argent des Départements" selon F. Sauvadet

Publié le 03/10/2016 - 10:16
Mis à jour le 03/10/2016 - 10:16

Le 30 septembre 2016, la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine confirmait une revalorisation du RSA de 2%, dans le cadre du plan national contre la pauvreté lancé en 2013. Dans un communiqué, François Sauvadet, président du conseil départemental de la Côte d’Or, dénonce une méthode « l‘État qui décide et les départements qui payent ».

Selon le ministère, cette légère augmentation du RSA représente un gain de plus de 110 euros par an pour une personne seule et de 227 euros par an pour un couple avec deux enfants. En incluant l'augmentation de 2%, le montant du RSA "socle" passe de 524,66 euros à 535,17 euros par mois pour une personne seule.

Cette hausse est effective dans les versements aux allocataires depuis le 1er octobre 2016. 1,9 million de foyers sont concernés. 

François Sauvadet,  dénonce "la méthode : l'État qui décide et les départements qui payent, c'est tellement facile d'être généreux avec l'argent des autres !" 

Il ajoute que "A quelques jours du congre?s de l'Assemble?e des De?partements de France, cette nouvelle annonce du gouvernement apparai?t comme une ve?ritable de?claration de guerre contre les de?partements. Alors que de nombreux Conseils De?partementaux sont en grande difficulte? financie?re, l'exe?cutif continue de charger la barque des de?penses. Il aura ensuite beau jeu de critiquer les De?partements qui seraient contraints d'augmenter leurs impo?ts pour payer les conse?quences d'une de?cision dont ils ne sont aucunement responsables..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Ligne des horlogers : des travaux de modernisation engagés jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.25
légère pluie
le 19/04 à 15h00
Vent
5.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
76 %