Fin de la vignette d’assurance automobile au 1er avril 2024, qu’est-ce que ça change ?

Publié le 11/03/2024 - 12:12
Mis à jour le 02/04/2024 - 11:24

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin l’avait annoncé en juillet 2023, les vignettes assurance verte, placées sur les vitres avant des voitures disparaîtront pour l’ensemble des véhicules immatriculés à compter du 1er avril 2024. Concrètement qu’est-ce que cela change pour les automobilistes ? On fait le point. 

L’assurance automobile reste obligatoire pour circuler légalement avec son véhicule en France. Jusqu’à présent, les automobilistes français justifiaient de leur assurance en possédant une carte verte fournie par sa compagnie d’assurance et en plaçant une vignette sur le pare-brise.

Mais à compter du 1er avril 2024, la vignette verte ainsi que l'attestation d'assurance (actuellement obligatoires pour circuler) seront dématérialisées. Celles-ci seront remplacées par une inscription des compagnies d’assurance, sous 72 heures après la souscription d'un contrat d'assurance, dans un fichier dématérialisé des véhicules assurés. Les assurés n’auront donc aucune démarche à prévoir.

Il n’y aura donc plus de document à présenter, ni de certificat à apposer sur le véhicule, et l’assuré ne recevra plus de carte verte chaque année, lors du renouvellement de la cotisation. En cas de renouvellement ou de souscription d'un nouveau contrat à partir d'avril 2024, les assureurs devront désormais envoyer "un mémo" à l'assuré détaillant les modalités de leur couverture.

Lutter contre la circulation sans assurance

D’après le site economie.gouv.fr, la preuve de l’assurance sera désormais rapportée par la consultation du fichier des véhicules assurés (FVA), qui compile l’ensemble des contrats d’assurance automobile "au tiers" du territoire français. Ce fichier est accessible aux forces de l’ordre lors de contrôles.

Pour  le gouvernement, la nature physique de ces documents "présentait des inconvénients, comme le risque de verbalisation par les forces de l’ordre en cas d’oubli de renouvèlement du papillon vert sur le pare-brise, alors que le conducteur est bien assuré". Cette réforme facilitera également le contrôle du respect des obligations assurantielles des conducteurs "afin de lutter contre la circulation sans assurance".

1.200 tonnes de C02 économisée par an

Autre avantage, cette décision permettra d’économiser l’impression et l’envoi de 60 millions de certificats d’assurance, mais aussi de lutter plus efficacement contre les fausses vignettes. Le site gouvernemental a d’ailleurs estimé un coût écologique de l’impression et de l’envoi de ses cartes vertes à près de 1.200 tonnes de CO2 par an. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.76
nuageux
le 23/05 à 3h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %