Avocat radié, il devient escroc

Publié le 09/07/2008 - 10:54
Mis à jour le 09/07/2008 - 10:54

A Vesoul, un faux avocat italien est soupçonné d’abus de confiance. L’homme de 53 ans a été placé en détention provisoire.

1215594542_balance_justice.jpg
©
PUBLICITÉ

L’affaire est dévoilée dans les pages de l’Est républicain
de ce mercredi. Un avocat auprès du tribunal de commerce de Vesoul est soupçonné d’avoir
monté une escroquerie de plus de 550 000
euros. Ancien avocat du barreau de Paris il avait été radié du barreau en 2003.
En 2005, il avait proposé de faux placement financiers.

En 2005, bis répétita. Il propose à une commerçante de
Vesoul en difficulté une opération visant à créer des sociétés en Belgique et
en Italie chargées ensuite de rachetée son entreprise . Après 100 000
euros déboursés, la commerçante se tourna vers un autre avocat qui lui
conseilla de porter plainte.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt depuis novembre 2007, les
gendarmes l’ont cueilli lors d’un rendez-vous avec sa cliente. Le faux avocat
voulait savoir pourquoi elle avait pris les service d’un …vrai avocat !

Déféré mardi devant
le juge d’instruction de Nanterre, il a été placé en détention provisoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.82
couvert
le 20/07 à 15h00
Vent
5.4 m/s
Pression
1014.2 hPa
Humidité
39 %

Sondage