Alerte Témoin

Baisse du prix du permis de conduire : Julien Odoul réagit...

Publié le 09/11/2018 - 16:08
Mis à jour le 09/11/2018 - 16:08

Julien Odoul, président du groupe Rassemblement National au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et membre du Bureau National a souhaité réagir ce 9 novembre 2018 suite à l'annonce d'Emmanuel Macron de réduire le coût du permis de conduire lors de son déplacement à Lens.  

conduite
© BobtheSkater via Pixabay

Communiqué de Julien Odoul :

"Baisse du coût du permis de conduire : Emmanuel Macron veut aider les Français à être taxés

Confronté à une fronde populaire sans précédent depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron a finalement décidé de jeter du lest à quelques jours des manifestations citoyennes du 17 novembre contre la hausse des prix des carburants.

En déplacement à Lens dans le cadre de son itinérance mémorielle, le président de la République a tenté d’allumer un contre-feu en annonçant la baisse drastique du coût du permis et une aide à l’acquisition du premier véhicule qui seront intégrées au projet de loi d’orientation des mobilités. En panne sèche de propositions depuis quelques semaines, l’exécutif tente un redémarrage en côte avec un plan de communication à l’attention des usagers de la route.

L’objectif ne doit tromper personne : il ne s’agit pas de préserver le pouvoir d’achat des Français et de favoriser leur mobilité, mais bien de renvoyer les gilets jaunes dans les coffres et si possible de remonter dans les sondages avant Noël. 

Après avoir persécuté les automobilistes et les motards avec un zèle assumé avec la hausse du contrôle technique et de la carte grise, la limitation à 80 km/h, la multiplication des radars fixes et embarqués, Emmanuel Macron veut aujourd’hui les aider à obtenir le permis de conduire qui est devenu un brevet de vache à lait.

Cette aide perverse va en réalité élargir l’assiette des contribuables soumis au matraquage fiscal à la pompe sans avoir la moindre incidence sur le prix des carburants qui est la préoccupation majeure des habitants de la France rurale et périphérique.

À quoi bon faciliter l’obtention du droit de conduire si la liberté de circuler disparaît pour les plus modestes avec un litre de diesel ou d’essence proche de 2 euros ?

Le Rassemblement National rappelle que seule la baisse drastique des taxes sur les carburants par l’Etat qui représentent près de 60% du prix global, permettra de faire baisser les prix dans les stations service.

Le Rassemblement National appelle tous les citoyens en colère à ne pas se laisser berner par les cadeaux empoisonnés d’Emmanuel Macron et à participer massivement aux manifestations du 17 novembre pour dénoncer le racket intolérable d’un gouvernement qui demeure aveugle et sourd à leurs souffrances".

(communiqué de presse de Julien Odoul)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.35
    peu nuageux
    le 04/08 à 21h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    53 %

    Sondage