Bébé trouvé dans une poubelle à Dijon: la femme mise en examen n’est pas la mère

Publié le 07/03/2014 - 17:57
Mis à jour le 07/03/2014 - 17:57

Une femme soupçonnée d'être la mère d'un nourrisson découvert mort mi-janvier dans une poubelle à Dijon a été"totalement mise hors de cause" grâce à des analyses ADN ayant révélé qu'elle n'était pas la mère.

PUBLICITÉ

Les analyses ADN ont conclu que la femme mise en examen « n’est pas la mère du nourrisson dont le corps a été découvert au centre de tris des déchet » à Dijon, a précisé Marie-Christine Tarrare le procureur de Dijon,  confirmant une information de France 3 Bourgogne. 

La mesure de contrôle judiciaire décidée à son encontre va donc être levée par le juge d’instruction. Celui-ci communiquera ensuite au procureur le dossier afin que celle-ci requiert un non lieu, « car cette femme est aujourd’hui totalement mise hors de cause« 

Une information judiciaire pour « homicide volontaire sur mineur » avait été ouverte le 17 janvier. A l’issue de sa garde à vue, la mère supposée du bébé avait été mise en examen et placée en hospitalisation d’office. 

Cette femme, employée manufacturière et mère de deux enfants, s’était présentée au commissariat de Dijon quelques jours avant la découverte du corps, le 14 janvier. Elle avait tenu des propos incohérents au sujet d’une histoire d’enfant enlevé. 

Ces propos avaient incité les policiers à l’interpeller lorsque le corps du nourrisson de sexe masculin avait été découvert dans un sac plastique par des employés du service de ramassage des ordures de Dijon. L’autopsie avait déterminé que le bébé, né à terme, était viable et ne portait aucune trace suspecte sur le corps. 

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Une délégation de magistrats et de policiers français est attendue au Chili lundi 15 avril 2019 afin de participer en milieu de semaine à l'audition du suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise à Besançon en décembre 2016, a-t-on appris dimanche  de source proche du dossier.

Quartier des Vaîtes : l’Association des Jardins des Vaîtes dépose un recours devant le tribunal administratif

Vendredi 12 avril 2019 à midi, l'Association des Jardins des Vaîtes, représentée par l'avocate Coline Maillard-Salin, avec le soutien et conjointement avec FNE 25-90, a déposé un recours au Tribunal Administratif contre l'arrêté préfectoral du 18 mars 2019 portant dérogation à l'interdiction de détruire, altérer, dégrader des sites de reproduction ou des aires de repos de spécimens d'espèces animales protégées et de capturer ou enlever des spécimens animales protégées dans le cadre du projet urbain du quartier durable des Vaîtes à Besançon.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 9.91
ciel dégagé
le 21/04 à 0h00
Vent
2.09 m/s
Pression
1022.081 hPa
Humidité
84 %

Sondage