Belfort : le PS retire l'investiture à Maude Clavequin également soutenue par LREM

Publié le 22/11/2019 - 14:05
Mis à jour le 22/11/2019 - 21:04

Le bureau national du Parti socialiste a retiré son investiture à la socialiste Maude Clavequin, candidate à la mairie de Belfort également soutenue par LREM, ont indiqué vendredi les socialistes locaux.

 © Facebook Maude Clavequin
© Facebook Maude Clavequin

Maude Clavequin, investie par le PS le 1er octobre, avait reçu le soutien officiel du bureau exécutif national de La République en Marche à la fin du même mois, avec la désignation à ses côtés du chef de file de LREM à Belfort Bruno Kern.

Devant cette situation, "le bureau national du Parti Socialiste a décidé à l'unanimité de retirer l'investiture socialiste à Maude Clavequin sur la ville
de Belfort", a indiqué dans un communiqué le PS du Doubs qui a "salué" cette décision.

La responsable de la fédération PS du Territoire de Belfort et vice-présidente au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté "s'est toujours refusée à exprimer clairement son soutien aux candidats de la gauche unie et des écologistes (...) préférant une alliance avec LREM à contre-courant de la politique prônée par le Parti socialiste", a-t-il ajouté.

En revanche, la fédération départementale du PS du Territoire de Belfort s'est "désolidarisée" de la décision du bureau national, a pour sa part affirmé l'ancien président du conseil général du Territoire de Belfort, Yves Ackermann. "Nous soutenons sans réserve et à une très large majorité la candidature de rassemblement de Maude Clavequin", a-t-il ajouté.

Maude Clavequin, qui est membre du bureau national du PS, est proche du maire du Mans Stéphane Le Foll.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.68
légères chutes de neige
le 02/12 à 15h00
Vent
3.44 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
100 %

Sondage