Bercy se penche sur le cas "Google"

Publié le 22/05/2013 - 07:46
Mis à jour le 22/05/2013 - 07:46

Le Conseil national du numérique (CNN) a été chargé par le gouvernement d'engager une concertation avec les acteurs français concernés par l'enquête de la Commission européenne sur Google afin de formuler des propositions dans ce dossier.

capture_decran_2013-05-22_a_07.41.23.png
©dr
PUBLICITÉ

 

Ces acteurs avaient été reçus vendredi par la ministre de l’Economie numérique, Fleur Pellerin, afin de faire connaître leur position dans cette affaire. La Commission européenne doit clore dans un mois une consultation sur ces engagements proposés par Google, soupçonné de biaiser la concurrence, dans le cadre d’une procédure réalisée dans les 27 pays de l’UE.

« Le fonctionnement de Google a des conséquences fortes sur l’écosystème numérique français »

L’Autorité de la concurrence est donc chargée en France de lui faire remonter les remarques sur les engagements qui ont été pris par Google. La Commission s’appuiera sur ses résultats pour décider si elle peut, comme elle le souhaite, clore le dossier après les vacances d’été.

Relevant que « le fonctionnement du moteur de recherche de Google a des conséquences fortes sur l’écosystème numérique français« , les ministres de l’Economie Pierre Moscovici et du Redressement productif Arnaud Montebourg, ainsi que Mme Pellerin, ont donc demandé au CNN de se pencher sur la question.

L’enquête de Bruxelles a été ouverte en novembre 2010 à la suite de plusieurs plaintes, dont une émanait du portail internet Ciao, racheté par Microsoft en 2008. Microsoft s’est joint à la plainte en 2011. Le géant américain est notamment soupçonné de mettre en avant, dans ses liens, ses propres moteurs de recherche verticale, c’est-à-dire spécialistes de domaines précis comme les voyages ou les restaurants, afin de leur assurer un traitement préférentiel par rapport aux autres moteurs de recherche spécialisés.

Le Conseil national du numérique a également été invité à « poursuivre ses travaux de réflexion et à formuler des propositions sur la neutralité des plates-formes« . « Une saisine du Conseil national du numérique sera envoyée dans les tout prochains jours pour formaliser ces deux nouvelles missions« , indique le communiqué des ministres.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.99
ciel dégagé
le 16/07 à 12h00
Vent
1.7 m/s
Pression
1016.58 hPa
Humidité
41 %

Sondage