Alerte Témoin

Besançon : dans la chaleur de la ville ...

Publié le 23/07/2019 - 18:44
Mis à jour le 23/07/2019 - 18:56

en images •

À 18h, Météo France relevait une maximale de  35,1°C à Besançon pour la journée du 23 juillet 2019. Et il va faire encore plus chaud mercredi et jeudi. Au centre-ville quelques badauds indolents s'aventuraient à défier le soleil et une chaleur pénétrante, presque obsédante.

Chaleur n'a jamais aussi bien rimé qu'avec torpeur. En milieu d'après-midi, alors que la réverbération contre la pierre blanche et bleue de Chailluz donnait à Besançon de feux airs des villes du sud, ils étaient peu nombreux à oser s'aventurer en extérieur.

Comme enivrés par cette chaleur omniprésente, les quelques Bisontins rejoignaient très naturellement l'ombre urbaine à travers les allées, les rues et les parcs. Celui de la gare d'Eau, habituellement très prisé le long du Doubs, restait apathique et clairsemé. Moins encore que les rues les plus passantes ou que la minérale place de la Révolution, presque déserte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

canicule juillet 2019

Météo : vigilance jaune aux orages et sortie progressive de la canicule

Mise à jour à 16h13 • Après les pluies et orages de la nuit derrière, les températures ont "quelque peu" baissé ce vendredi 26 juillet 2019. La région reste toutefois placée en vigilance orange canicule jusqu'à ce samedi à 6h00. La vigilance jaune jaune aux orages a ,elle, commencé à 14h00 ce vendredi et devrait se poursuivre demain.

Déjà 35 °C à 13h à Besançon

Le thermomètre n'est pas descendu en dessous de 21,1°C ce jeudi 25 juillet 2019 à Besançon à 7h du matin. Et le mercure grimpe plus fort qu'hier. Déjà 35°C à Besançon à 13h, 35,5°C à Dijon et 36,2°C à Strasbourg. Et ce n'est pas fini ! En Franche-Comté le record de 41,5°C en  août 2003 à Arc-et-Senans va-t-il tomber ? A Besançon, le record de chaleur date du 28 juillet 1921 avec une maximale de  40,3°C.

Nature

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Pensions agricoles : vers une revalorisation en 2022, les conjointes « oubliées », déplore la FNSEA

Un volet de la réforme des retraites revient par la fenêtre: l'Assemblée nationale a validé jeudi une proposition communiste afin de revaloriser les retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic, mais seulement en 2022, au grand dam des oppositions. La FNSEA a déploré jeudi l'"oubli" des conjointes. Le  texte doit s'appliquer aux retraités futurs, et également actuels, ce que ne prévoyait pas le projet de l'exécutif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.39
    nuageux
    le 11/07 à 0h00
    Vent
    0.75 m/s
    Pression
    1020 hPa
    Humidité
    79 %

    Sondage