Besançon, le luxe lui va-t-il si bien ?

Publié le 09/12/2014 - 17:24
Mis à jour le 09/12/2014 - 17:24

Ces trois dernières années, l’industrie du luxe a généré la création d’une centaine d’emplois sur le Grand Besançon. À l’échelle plus élargie du bassin de vie économique de l’agglomération, ce sont 5.000 personnes qui travaillent dans le luxe. Aujourd »hui, la CCI du Doubs et la communauté d’agglomération veulent poursuivre leurs efforts pour attirer des marques haut de gamme. Une dizaine de projets sont actuellement en pourparlers, mais chuuuut….  

 ©
©

Projet « Proluxury »

Quand on parle de luxe à Besançon on pense forcément à la bijouterie joaillerie. Mais ce peut aussi être la lunetterie  avec la récente implantation de la manufacture "Cartier"  de lunettes de luxe en acétate. Maroquinerie, cosmétiques, arts de la table, l'ameublement, etc. Les secteurs sont nombreux. Et Besançon compte bien jouer la carte "luxe" grâce à son savoir-faire et son image de précision. 

"30% des emplois liés au luxe se trouvent dans le bassin de Besançon" a d'emblée rappelé lundi à la City le maire et président d'agglomération

Jean-Louis Fousseret aimerait bien créer dans la capitale comtoise une université du luxe "hors les murs" avec d'un label dédié. "Nous avons ici en Franche-Comté, l'ensemble des ingrédients pour réussir. Nous sommes capables de mettre en place des formations spécifiques qui peuvent intéresser ce secteur. Nous avons les compétences, les capacités de recherche en lien avec de nouvelles technologies. On a besoin d'un label qui indique qu'ici à Besançon et en Franche-Comté, nous avons ces compétences. Ici nous savons travailler les matériaux nouveaux, le titane, le carbone.  On sait même travailler ici la météorite qui a été taillée dans une montre. Nous avons le potentiel, les compétences et une reconnaissance internationale qui font que l'on peut aller plus loin aujourd'hui…  "

Développer le luxe : du projet Secto à Proluxury 

Pour impulser l'arrivée de plusieurs marques du luxe dans le Grand Besançon, la CCI et le Grand Besançon ont travailler de concert via un soutien à l'innovation (5 millions de fonds publics investis avec les partenaires Région, BPI, Développement 25, etc.) et via le projet Secto de rencontres d'affaires entre les donneurs d'ordre et les PME de l'agglomération. 

Avec le développement de formations spécifiques (300 personnes formées tous les ans sur des métiers recherchés), la représentation du territoire dans différents salons et une offre d'implantation notamment sur Témis, 12 entreprises qui ont été accompagnées dans leurs projets(déménagement,extension, implantation ou investissement machines). 

Création nette d'une centaine d'emplois en trois ans 

Malgré les défaillances de Leroy et plus récemment de Festina, cela s'est traduit  par la création nette ces trois dernières années d'une centaine d'emplois. 700 emplois auraient également été confortés. On sait qu'une dizaine de projets sont en pourparlers. Mais nous n'en saurons pas plus. Le luxe aime le secret et la confidentialité… 

Le projet triennal"Pro luxury" piloté par la chambre de commerce et d'industrie du Doubs à partir de juin 2015 veut aller au-delà. Pour son président Dominique Roy, l'objectif est de développer le potentiel bisontin notamment en matière de SAV. "C'est un projet carrefour entre les entreprises, la recherche et l'innovation qui aboutit sur des produits nouveaux. Proluxury s'adosse à un partenaire incontournable qui est la fédération horlogère et qui s'appuie sur son expertise.  Celle-ci représente 80% des grandes marques en France." 

En plus des rencontres avec les donneurs d'ordre à Besançon, Paris et en Suisse, des forums devraient être organisé autour dal thématique du luxe, et pourquoi un évènement annuel, des études exclusives, des prospections ciblées et une veille sur les nouvelles spécialisations techniques et commerciales. 

La convention du projet a été signée entre le président du Grand Besançon et le président de la CCIT. Elle s'appuie sur une enveloppe financière de 150.000 € dont 40.000, émanant de l'agglomération. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.22
couvert
le 21/05 à 12h00
Vent
3.38 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
60 %