Besançon : le syndicat Sud-Santé CHU 25 appelle à la manifestation le 4 février 2021

Publié le 29/01/2021 - 15:31
Mis à jour le 29/01/2021 - 15:44

C’en est trop pour le syndicat Sud-Santé CHRU 25 qui s’insurge que l’on puisse toucher à la prime annuelle des agents de l’hôpital suite aux arrêts maladie liés à la Covid-19. Une manifestation est prévue le 4 février 2021 à 10h30 sur la place de la Révolution à Besançon.

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

Pour Sud-Santé 25, l'heure est à l'incompréhension. Selon le syndicat, les directeurs de structure qui ne voudraient pas toucher à la prime des agents (donc qui ne souhaiteraient pas pénaliser ceux qui ont été absents suite au Covid-19) seront "rappelés à l'ordre par la Chambre des Comptes" .

À l'opposé, le CHRU de Besançon a, selon Sud-Santé, décidé de retiré 1/140 du montant de la prime par jour d'absence. "La Direction générale du CHU de Besançon nous a donné cette explication : -"nous appliquons la loi et rien que la loi"-, rapporte le syndicat qui donne le chiffre de 322 agents contaminés à la Covid-19 pour les deux vagues.

Quelle pénalité ?

Pour chaque jour d'absence, la prime des agents est impactée à hauteur de 1/140, explique le syndicat. Pour être faire simple, au bout de 141 jours d'absence, ils ont une prime nulle.

"En moyenne, un agent qui a 25 ans d'ancienneté (et qui gagne 1800 euros nets par mois) reçoit environ 900 euros au mois de janvier et 900 euros au mois de mai", précise Sud-Santé 25. "C'est comme un 13e mois mais coupé en deux". Pour ceux qui ont dix ans d'ancienneté, "cette prime descend à deux fois 500 euros", nous précise-t-on. Si l’on compte 15 jours d'arrêt pour les personnes infectées par la Covid-19, cela revient à enlever 96 euros de prime annuelle.

  • Une manifestation est prévue le 4 février prochain Place de la Révolution à 10h30. Chaque participant sera vêtu de blanc.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.98
pluie modérée
le 17/06 à 6h00
Vent
2.32 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %