Besançon, parmi les villes les moins dépensières pour son fonctionnement selon une étude…

Publié le 10/03/2021 - 16:02
Mis à jour le 10/03/2021 - 15:59

L'association Contribuables associés a publié dans Le Parisien un classement des villes en fonction de leurs dépenses de fonctionnement le 9 mars 2021. Besançon fait partie des villes les plus économes…

Ville de Besançon © Jean-Pol GRANDMONT - Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license
Ville de Besançon © Jean-Pol GRANDMONT - Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license

L'association s'est appuyée sur les chiffres de l'année 2019 pour effectuer son classement et a décortiqué chaque dépense : agents municipaux, subventions aux associations, aménagements paysagers, aide sociale, crèches, accompagnement des personnes âgées ainsi que les frais de communication et de publicité, les indemnités des élus, les décorations de Noël ou encore le feu d'artifice du 14 juillet.

C'est la commune de Cholet (Maine-et-Loire) qui semble la plus économe en dépenses de fonctionnement avec 703€ par an pour chacun de ses 56.075 habitants. A la seconde place du podium, on retrouve la ville de Brest avec 759€ puis Quimper à la 3e place avec 779€.

Sur le podium des mauvais élèves, Paris est à la première place avec un budget de fonctionnement par habitant qui est passé de 2.074€ en 2018 à 2.706€ en 2019, puis Nanterre avec 2.418€ et Martigues avec 2.344€.

Et Besançon ?

La capitale franc-comtoise fait partie des communes les moins gourmandes en dépenses de fonctionnement avec 982€ par an et par habitant en 2019.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Des skateurs bisontins lancent une production de skates made in Franche-Comté !

Sept skateurs fondateurs et membres de l'association déjà bien connue à Besançon Fragile se sont associés pour lancer leur propre production artisanale de planches de skate l'été dernier. Aujourd'hui, 118 skates ont été fabriqués par leur soin dans le petit garage de la maison des parents de l'un des leurs à Dannemarie-sur-Crête. Rencontre avec Jonathan, dit Jésus et Romain, dit La Fusée…

Un nouveau réfectoire et un internat prévu en 2023 sur le site du lycée Victor Hugo à Besançon

Coût : 13,24 M€ • La première pierre du bâtiment de restauration commun aux lycées Victor Hugo et Tristan Bernard de Besançon a été officiellement posée ce jeudi 14 octobre 2021 par Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, Jean Broyer, le proviseur de Victor-Hugo et Yannick Poujet, adjoint chargé du quartier de Planoise. Les travaux devraient se terminer à la rentrée 2023.

L'hôpital St Jacques ne sera finalement pas vendu à Vinci

Le conseil de surveillance de l'hôpital du CHRU de Besançon a eu connaissance ce jeudi 14 octobre 2021 de l'arrêt des négociations avec l'opérateur Adim Vinci pour la vente de l'hôpital Saint-Jacques. La direction précise que le projet de vente "perdure" et que le calendrier de la remontée des activités sur le site de Jean-Minjoz est bien maintenu pour la fin d'année 2024.

Voiture « propre » et avion bas carbone : La France met 4 milliards d’euros sur la table

La France va consacrer 4 milliards d'euros pour produire deux millions de voitures électriques et hybrides et développer un "avion bas carbone" en 2030, des projets qui visent à la positionner en championne de la décarbonation des transports mais supposent d'importantes ressources en électricité.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.3
peu nuageux
le 17/10 à 12h00
Vent
1.3 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
85 %

Sondage