Biento?t un Refuge pour les jeunes homosexuels a? Besanc?on ?

Publié le 11/02/2014 - 10:32
Mis à jour le 11/02/2014 - 17:15

Fonde?e en 2003 et reconnue d’utilite? publique en 2011, l’association nationale Le Refuge vient en aide aux jeunes victimes d’homophobie et de transphobie. Pour créer une antenne régionale Les membres de l’e?quipe bisontine recherche des be?ne?voles de?sireux de s’investir a? leurs co?te?s. Bien que tous les profils soient accepte?s, travailleurs sociaux, psychologues, juristes et autres praticiens me?dicaux restent plus que jamais les bienvenus.

 ©
©

Rejete?s par leur famille du fait de leur diffe?rence, les jeunes be?ne?ficient d'un he?bergement temporaire assorti d'un accompagnement social, psychologique, me?dical et juridique.

Après les grandes villes, une implantation en Franche-Comté

Pre?sente dans plusieurs villes de France dont Paris, Lyon, Marseille ou Montpellier, Le Refuge trouve sa place parmi les principaux acteurs de la sce?ne sociale. En partenariat avec l'association Admetos, engage?e dans la lutte contre l’exclusion familiale, la structure entend a? pre?sent s'implanter en Franche-Comte?.

Pense?e comme un dispositif social spe?cifique, cette antenne locale du Refuge proposera accueil, soutien, e?coute et orientation aux jeunes homosexuels et transsexuels en situation de pre?carite? et de rupture familiale. Issue des sphe?res sociale, psychologique, e?ducative et pe?dagogique, une e?quipe de be?ne?voles leur offrira donc un suivi pluridisciplinaire, dans la ligne?e des actions mene?es par l’association a? l’e?chelon national.

Un besoin de bénévoles

Ne? de l’initiative conjointe de Marc Borey et Nicolas Noguier, pre?sidents des associations Admetos et Le Refuge, ce projet est porte? par un comite? de pilotage actuellement compose? de Yasmine Cheikh Obeid, Psychologue clinicienne, Marie-Lise Jeannin, Monitrice-E?ducatrice, Ameline Paillard, Assistante Sociale en formation, Ludovic Lafargue, E?tudiant en Sociologie, Loi?s Rose et Rene?e Borey, Enseignantes. Ce comite? est charge? d’assurer la coordination d’un groupe de travail qui pre?sidera a? la cre?ation de l’antenne du Refuge a? Besanc?on.

Pour constituer ce groupe de travail, les membres de l’e?quipe bisontine recherche des be?ne?voles de?sireux de s’investir a? leurs co?te?s. Bien que tous les profils soient accepte?s, travailleurs sociaux, psychologues, juristes et autres praticiens me?dicaux restent plus que jamais les bienvenus.

Infos pratiques

  • Réunion d'information le 28 février
  • Centre Pierre Mendès-France à Besnçon
  • 19h
  • besancon@le-refuge.org
  • par te?le?phone au : 07 85 93 86 06 

(Voir les précisions dans l'agenda ci-dessous)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.39
partiellement nuageux
le 24/05 à 3h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %