Bourgogne-Franche-Comté : des habitants pessimistes mais attachés à leur cadre de vie

Publié le 19/02/2019 - 10:15
Mis à jour le 20/02/2019 - 10:01

L'étude "La France en morceau" baromètre des territoires 2019 a été réalisée par Elabe et l’Institut Montaigne, en partenariat avec France Info. Un échantillon de 800 personnes de la région Bourgogne-Franche-Comté a été sollicité pour répondre à plusieurs questions.

 ©
©

Des Bourguignons-Francs-Comtois heureux

L'étude montre que 74 % des Bourguignons franc-comtois sont heureux. Ce chiffre est supérieur au niveau national d’un point. 67% sont satisfaits de l’équilibre de leur temps de vie personnelle,  familiale,  sociale et professionnelle. 67% affirment qu’il fait bon vivre dans leur quartier, dans leur commune.

©

Le climat serait lui aussi serein : 71% se sentent en sécurité là où ils vivent et 55% font confiance aux gens qui vivent autour d’eux. C'est le deuxième score le plus élevé parmi les 12 régions. 35% évoquent les liens d’entraide et de fraternité qui se tissent.

Au niveau des qualités de la région, 62% des sondés répondent que se sont les paysage. 32 % répondent que se sont les les habitants. Côté pollution, 62 % considèrent que la région est "relativement épargnée".  Autres points importants pour les Francs-Comtois : l'histoire et la gastronomie.

La "crainte du déclin"

La peur du déclin est assez forte chez les sondés qui sont malgré tout «heureux dans leur sphère privée» :  "les Bourguignons-Francs-Comtois se distinguent par leur pessimisme le plus élevé de toutes les régions métropolitaines (ex æquo avec les habitants du Centre-Val de Loire)", précise l'étude.

©

Voici les chiffres en détail : 44% se déclarent plus pessimistes pour l’avenir de l’endroit où ils vivent, 52% pour l’avenir de leur région, et 72% pour l’avenir de la société française. 52% considèrent que leurs parents vivaient mieux quand ils avaient leur âge et 44% que leurs enfants vivront moins bien qu’eux.

Autres points qui chagrinent les Bourguignons et Francs-Comtois : l'accès difficile aux services du quotidien (49 % estiment que les services publics disparaissent près de chez eux) et un pouvoir d'achat sous pression (47%  disent boucler leur fin de mois en se restreignant). Enfin, un sentiment d'injustice semble planer dans l'esprit des habitants de la région : "82% des habitants de jugent que l’on vit dans une société injuste". Les trois principaux sujets qui les indignent sont les écarts entre les hauts et les bas salaires, les inégalités sociales et les incivilités.

(Source https://elabe.fr/barometre-territoires-france-morceaux/)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.99
couvert
le 22/09 à 18h00
Vent
4.37 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
13 %

Sondage