La Bourgogne Franche-Comté signe trois conventions partenariales pour l'internationalisation des entreprises

Publié le 13/07/2018 - 09:33
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:46

La Région, Business France, la Chambre de commerce et d’industrie régionale (CCIR) et l’Agence économique régionale (AER), ont signé des conventions partenariales d’internationalisation des entreprises, en présence de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, jeudi 12 juillet 2018 à la société Eurogerm à Saint-Apollinaire (Côte-d’Or). Une PME qui a su profiter du levier export pour se développer et devenir une ETI, aujourd’hui fleuron de l’agroalimentaire.

Convention BFC
De gauche à droite : Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, Patrick Ayache, vice-président de la Région en charge de l’attractivité du tourisme et de l’export, Christophe Lecourtier, directeur général de Business France. ©Région Bourgogne Franche-Comté
PUBLICITÉ

L’ambition de la Région, à travers sa politique d’internationalisation, est notamment de "satisfaire les besoins des entreprises du territoire en termes d’attractivité, de commercialisation des produits, de prospection et de rayonnement international. Il s’agit non seulement d’aider les entreprises à exporter, mais également d’en attirer de nouvelles sur le territoire", est-il expliqué dans un communiqué.

Une convention-cadre entre la Région et Business France

Les priorités et compétences de la Région en matière d’internationalisation de l’économie rejoignent la mission de Business France. C’est dans cette perspective et ces nouvelles évolutions que la Région et Business France souhaitent consolider leur partenariat. Cette convention-cadre signée à cette occasion a permis d’engager deux nouveaux accords partenariaux.

Première convention tripartite entre la Région, Business France et la CCIR

La Région profite de la réforme du commerce extérieur présentée par le gouvernement le 23 février 2018 pour entériner la création d’une "Team export BFC". La nouvelle convention se traduit concrètement par un renforcement des moyens humains "pour apporter un service optimum et de proximité aux entreprises locales, et des solutions pour donner le goût de l’international au plus grand nombre d’entreprises."

Une convention entre Business France et l’Agence économique régionale

Pour conforter la "Team Invest BFC", Business France et l’Agence économique régionale, bras armé de la Région, ont signé la nouvelle convention "pour fortifier la prospection d’investisseurs. Il s’agit aussi de renforcer l’attractivité du territoire auprès de nouvelles entreprises."

"La Bourgogne-Franche-Comté fière de ses entreprises"

La Région consacre chaque année près de deux millions d’euros pour accompagner les entreprises dans les phases importantes de leur développement à l’international (conseil, recrutement, prospection, implantation) sous forme d’avances remboursables ou de subventions, à titre individuel ou collectif. Sur ce dernier volet, elle les aide à promouvoir leur savoir-faire sur les salons professionnels, en France et à l’étranger, en partenariat avec la CCIR.

"Une politique régionale en cohérence avec les bons résultats à l’international" : la Bourgogne-Franche-Comté a réalisé plus de 20 milliards d’euros à l’exportation et 17 milliards d’euros d’importations. Elle se place ainsi en tête des régions en termes de solde commercial par habitant. Première région exportatrice, elle occupe la 3e place en termes de solde de la balance commerciale derrière l’Occitanie et le Grand Est.

Trois conventions en faveur des entreprises

  • La convention-cadre entre la Région et Business France, signée par Patrick Ayache, vice-président de la Région en charge de l’attractivité, du tourisme et de l’export, et Christophe Lecourtier, directeur général de Business France ;
  • La convention tripartite – première du genre – entre la Région, Business France et la Chambre de commerce et d’industrie régionale, signée par Patrick Ayache, vice-président de la Région en charge de l’attractivité, du tourisme et de l’export, Christophe Lecourtier, directeur général de Business France, et Rémy Laurent, président de la Chambre de commerce et d’industrie régionale ;
  • La convention entre Business France et l’Agence économique régionale, bras armé de la Région sur le volet prospection d’investisseurs, signée par Christophe Lecourtier, directeur général de Business France et Arnaud Marthey, président de l’Agence économique régionale.

Une cérémonie de signatures, en présence de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, sur le site de la société Eurogerm à Saint-Apollinaire (21).

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Le Comté bientôt protégé en Chine

Alors que la rivalité commerciale entre Pékin et Washington se durcit, Emmanuel Macron appelle les Européens à parler et agir ensemble pour mieux peser face aux Chinois sur les dossiers économiques. Le président a conclu un accord sur la reconnaissance mutuelle et la protection des indications géographiques protégées (IGP) dont fait partie notre bon fromage, le Comté. Cet accord doit entrer en vigueur avant la fin 2020.

Besançon, ville la plus attractive : « un marché sain et équilibré » selon la FPI de Franche-Comté

La 3e édition du baromètre de l'attractivité des grandes villes françaises (meilleurtaux.com et Jobijoba) place Besançon en pôle position. Avec un nombre d'offres d'emploi élevé, un taux de CDI important et un prix d'immobilier raisonnable, la cité comtoise souligne l'importance de conserver cet équilibre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.56
légère pluie
le 13/11 à 0h00
Vent
1.28 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
97 %

Sondage