Budget serré : comment rouler pour moins cher à Besançon ?

Publié le 04/03/2023 - 10:28
Mis à jour le 04/03/2023 - 09:50

Le PDG de Total Énergies a annoncé le plafonnement des prix de la majorité des carburants des stations-services Total à 1,99€ le litre depuis le 1er mars 2023. Les déplacements sont une dépense obligatoire pour beaucoup de Bisontines et Bisontins et la hausse du prix du gazole de 21% depuis janvier 2022 continue de réduire leur pouvoir d’achat de manière conséquente. Voici donc quelques conseils pour limiter sa consommation de carburant.

Site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse : Peugeot 2008 sur le parc véhicules © PIZZALLA Dominique  Crédit / copyright GROUPE PSA - direction de la communication
Site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse : Peugeot 2008 sur le parc véhicules © PIZZALLA Dominique Crédit / copyright GROUPE PSA - direction de la communication

Economiser son carburant... en conduisant  

La manière la plus simple d’économiser les dépenses de carburant reste encore d’économiser le carburant lui-même, voici donc les principes de base de la conduite économique : 

  • Choisir le bon régime 

L’économie la plus simple se fait en surveillant son compte-tours ; au bout d’un certain seuil, un véhicule consomme davantage pour une accélération proportionnellement plus faible. La solution est donc d’adopter le bon régime moteur et idéalement de passer ce régime au bon moment lors d’une accélération pour éviter le sur-régime.  

  • Respecter les distances de sécurité 

Chaque freinage signifie une accélération pour reprendre de la vitesse, des distances de sécurité respectées signifient donc moins de freinages intempestifs qui, à l’échelle de plusieurs réservoirs, peuvent s’additionner pour créer une somme non-négligeable. Ce même principe s'applique aux accélérations brutales, qui sont également des sources de gâchis de carburant.  

  • Vérifier la pression des pneus 

Des pneus correctement gonflés permettent de parcourir une distance plus importante que des pneus sous-gonflés. La vérification de la pression se fait en principe au moins deux fois par an (de préférence lors des grands changements de température), sans compter la vérification à faire avant chaque grand trajet – par ailleurs, voyager le plus léger possible lors de ces trajets permet également de faire des économies. 

  • Limiter ses trajets 

Enfin, la plus grande économie est faite en sortant en ville uniquement lorsque c’est réellement nécessaire. C’est en ville que les voitures consomment et gâchent le plus, notamment à cause des arrêts incessants aux feux rouges ; les usagers en quête d’économies devraient donc privilégier les déplacements à pied ou à vélo. Dans les cas où l’utilisation de la voiture est indispensable, un trajet peut être rentabilisé en profitant d'un rendez-vous en ville pour aller faire des courses avant de rentrer chez soi par exemple.  

Des applications mobiles 

La dépense se faisant à la pompe, les Bisontins comme les autres Français sont depuis longtemps à l’affut des prix les plus avantageux.  

Essence / Gasoil Now est une application gratuite et intuitive qui permet de trouver ces prix. Il suffit pour l’utilisateur d’installer l’application et d’activer la géolocalisation pour avoir instantanément accès à une carte des environs où les stations-service proches sont indiquées avec le prix du carburant recherché. L’utilisateur peut adapter l’application à sa situation en renseignant le type de véhicule conduit, son carburant utilisé, la capacité de son réservoir et sa consommation, le tout pour prévoir le meilleur itinéraire pour se rendre aux stations-service les moins onéreuses sur son trajet.  

Il existe encore d’autres applications très similaires et tout aussi pratiques telles que Fuelio, Fuel Flash et Essence&CO, mais la source la plus fiable sur ces prix reste le site officiel du gouvernement prix-carburants.gouv.fr, les stations-service y étant obligées de fournir leurs chiffres en temps réel. 

Privilégier d’autres modes de transport 

Les habitants du Grand Besançon les plus déterminés à faire des économies peuvent bénéficier des différents réseaux de transports de la ville. Les bus et trams Ginko sont ponctuels et fiables, d’où leurs 100.000 voyageurs journaliers, et certains autocars desservent les communes de l'agglomération. D’autre part, de plus en plus de Bisontins prennent l’habitude de se déplacer à vélo pour leurs voyages journaliers au centre-ville et ses alentours, que ce soit avec leur propre deux-roues ou un vélo du réseau Vélocité.

1 Commentaire

Pour rouler moins cher et privilégier un autre mode : faire pression sur les autorités pour des trajets en train à prix raisonnable, et non dissuasif comme Morre-Besançon à 5 € pour 4 km....(authentique !)
Publié le 4 mars 2023 à 16h56 par grlulu • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

budget serré

Budget serré : comment bricoler moins cher à Besançon ?

Le secteur du bricolage n’est lui non plus, pas épargné par l'inflation. Outre la hausse des prix des matériaux, les frais de réparation sont bien souvent des coûts imprévus qui peuvent fortement impacter le budget. Voici donc quelques conseils et astuces pour vous permettre de bricoler à moindre coût dans le secteur de Besançon.  

Budget serré : comment habiller et prendre soin des enfants pour moins cher à Besançon ?

Les vêtements comme tous les accessoires pour enfant sont loin d’être bon marché, à quelques exceptions pour certaines marques. Le budget bébé et enfant est particulièrement conséquent si on calcule toutes les dépenses pour prendre soin d’eux ! Voici quelques astuces et conseils pour habiller et accessoiriser les enfants pour moins cher dans le secteur de Besançon.

Economie

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

“Coiffure Michel Delgrande” devient “Le 83 coiffure” au centre-ville de Besançon

Loïc, coiffeur depuis 24 ans dans le salon Michel Delgrande, situé au 83 rue des Granges à Besançon, a eu envie de nouveauté. Jeudi 15 février 2024, après environ 34 ans sous le nom de son fondateur, le salon a finalement changé d’identité pour devenir "le 83 coiffure". Pour autant, cette nouveauté ne tend pas à oublier le passé…

En immersion dans le plus vaste chantier privé à Besançon…

Depuis quelques mois, les travaux ont démarré dans l’ancienne institution Saint-Jean du quartier Saint-Claude à Besançon dans le cadre du projet immobilier comptant 245 logements, dont 80 en rénovation, porté par le groupe SMCI : le Domaine Hugo. En ce moment, un parking souterrain de type silo de 240 places est en cours de construction… Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI et Patrick Collard, directeur technique du groupe nous en parlent.

Bruno Le Maire abaisse à 1% la prévision de croissance 2024 et annonce 10 milliards d’euros d’économies

Le gouvernement français a nettement revu à la baisse son estimation de croissance pour 2024, de 1,4% à désormais 1%, a annoncé dimanche 18 février 2024 Bruno Le Maire, dévoilant des économies "immédiates" de 10 milliards d'euros sur les dépenses de l'Etat pour tenir les ambitions budgétaires.

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.46
pluie modérée
le 22/02 à 18h00
Vent
8.74 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
76 %