Alerte Témoin

C. Taubira à Lure le 3 avril : la Ville toujours mobilisée contre la fermeture de la prison

Publié le 13/03/2015 - 12:05
Mis à jour le 13/03/2015 - 12:06

Suite aux attentats Charlie Hebdo, la ministre de la Justice avait annulé son déplacement prévu du 9 janvier. Comme elle l'avait promis, Christiane Taubira se rendra bien à Lure. La date du  endredi 3 avril a été fixée pour parler de la fermeture "forcée" de la prison, qui selon les services techniques, menace de s'écrouler.

06DSC_3495.JPG
Christiane Taubira, ministre de la justice et garde des sceaux ©Alexane Alfaro

Le sort de la maison d'arrêt de Lure semble joué.  Suite à un affaissement de terrain en avril 2014, 56 détenus et 32 personnels pénitentiaires avaient été évacués par précaution dans l'attente d'études techniques complémentaires qui ont mis en cause la solidité des fondations. Mi-Octobre, le ministère de la Justice annonçait la fermeture définitive de la prison de Lure provoquant l'émoi de la population et des élus locaux, déjà inquiets pour l'avenir de leur territoire.

"L'avenir de la maison d'arrêt luronne est toujours d'actualité. La ville de Lure et le Comité tripartite (élus, associations et personnels, de Lure et environs) attendent beaucoup de cette visite et des annonces qui seront faites" indiquent Éric Houlley et Stéphane Fréchard, respectivement maire de Lure et son adjoint en charge de la défense des services publics.

"Le combat continue"

"Nous sommes plus que jamais déterminés pour maintenir une unité? carcérale à Lure au nom de l'équilibre du territoire et parce que la ville de Lure et sa région n'ont été que trop spoliées de leurs services publics, au détriment de la population de tout notre secteur géographique" indiquent-lsl dans un communiqué commun avec le comité tripartite tout en se disant souteusu par 88 mairise et par le conseil général de Haute-Saône dans ce combat pour le maintien de la maison d'arrêt de la cité du Sapeur.

Membres du comité tripartite

  • Comité de vigilance pour le maintien des services publics de proximité
  • Association le Phare
  • Personnels de la Maison d’arrêt de Lure
  • Conseil Général de Haut- Saône
  • Groupe d’élus « MajoritémMunicipale Luronne »?
  • La CCPL  : Communauté de communes du Pays de Lure
  • Aumônerie 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.94
    nuageux
    le 10/08 à 12h00
    Vent
    1.2 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    49 %

    Sondage