Caméra dans les toilettes des femmes : 6 mois avec sursis pour un quadragénaire

Publié le 04/02/2014 - 18:21
Mis à jour le 04/02/2014 - 22:50

Un homme de 45 ans avait installé une caméra sous le lavabo des toilettes des femmes de son entreprise, dans le secteur de Lons-le-Saunier. Il a été condamné ce mardi 4 février 2014 à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de cette ville.

Le prévenu, cadre dans une société automobile du secteur de Lons-le-Saunier, a été reconnu coupable "d'atteinte à la vie privée par fixation ou transmission de l'image d'une personne", de février 2012 à février 2013.
 
Sujet à des pulsions sexuelles, ce père de famille amateur de sites pornographiques avait placé une caméra sous le lavabo des toilettes des femmes de son entreprise. Une de ses collègues a découvert l'objet. La caméra contenait des images de femmes, mais aussi du quadragénaire. "Ces images ont permis l'identification de l'auteur qui avait appuyé sur le bouton en installant l'appareil", a précisé la procureure Virginie Deneux.
 
L'enquête avait permis d'identifier six victimes potentielles, qui ont vécu les faits comme "une intrusion dans leur intimité, causant une gêne et des dommages", a précisé Mme Deneux.
 
Le prévenu a quitté son entreprise et il a déménagé avec sa famille.
 
La peine de prison, conforme aux réquisitions du procureur, a été assortie d'une mise à l'épreuve, d'une obligation de soins et d'une obligation d'indemniser les victimes.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Meurtre d’Alexia : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia qu'il reconnaît, a demandé à deux reprises "pardon" ce samedi 21 novembre 2020 aux parties civiles, avant que la cour d'assises de la Haute-Saône ne  se retire pour délibérer. Elle a finalement donné son verdict. Il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Meurtre d’Alexia : réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

L'avocat général Emmanuel Dupic a requis ce samedi 21 novembre 2020 devant les assises de la Haute-Saône la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de Jonathann Daval, auteur d'un "crime presque parfait" parce que sa femme Alexia "voulait le quitter". Le verdict est attendu en fin d'après-midi ou en début de soirée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.09
légère pluie
le 01/12 à 0h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
88 %

Sondage