Cancer des enfants : rejet à l'Assemblée d'une résolution pour 15 M€ supplémentaires

Publié le 07/12/2018 - 14:17
Mis à jour le 07/12/2018 - 15:43

L'Assemblée nationale a rejeté dans la nuit de jeudi à vendredi une proposition de résolution UDI-Agir qui visait à allouer 15 millions d'euros supplémentaires à la recherche sur les cancers des enfants, le gouvernement affirmant néanmoins son "engagement".

assemblee_nationale3.jpg
© dp

Le texte a été rejeté par 25 voix (essentiellement LREM) contre 14, dans le cadre d'une "niche" réservée au groupe UDI-Agir.

L'Assemblée avait voté dans le cadre de la première lecture du projet de budget pour 2019 un amendement du gouvernement octroyant 5 millions d'euros de plus à la recherche sur les cancers pédiatriques, mais cela reste "insuffisant" selon le président du groupe Jean-Christophe Lagarde, qui veut porter ce financement à "20 millions d'euros supplémentaires", comme d'autres groupes d'opposition.

"Je ne vais pas comptabiliser le malheur" mais il s'agit de "garantir qu'aucune recherche ne soit abandonnée", a-t-il déclaré dans l'hémicycle, demandant via la résolution, non contraignante, un simple "engagement (du gouvernement) vis-à-vis du Parlement".

La ministre de la Recherche Frédérique Vidal lui a opposé que "l'enjeu nous mobilise tous" mais "il y aurait quelque chose de dérisoire à se perdre dans les chiffres" alors que "les moyens du plan cancer sont là".

Le texte UDI-Agir "n'est plus à jour du travail réalisé par le Parlement", a aussi soutenu la ministre, après l'adoption la semaine dernière par l'Assemblée en première lecture d'une proposition de loi MoDem renforçant la prise en charge des cancers pédiatriques, au travers de l'élaboration d'une stratégie décennale, d'un assouplissement de la possibilité pour les enfants malades de participer à des essais cliniques et d'un soutien aux familles.

Dans le cadre de cette "niche", l'Assemblée a en revanche adopté dans la nuit à l'unanimité un ultime texte "pour l'amélioration de la santé visuelle des personnes âgées en perte d'autonomie", en première lecture. Cette proposition de loi autorise à titre expérimental les opticiens-lunetiers à réaliser des examens de réfraction en EHPAD.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.51
ciel dégagé
le 28/11 à 6h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
73 %

Sondage