Canton de Marchaux : du rififi à droite !

Publié le 05/03/2008 - 17:57
Mis à jour le 05/03/2008 - 17:57

Le départ du conseiller sortant avait fondé de sérieux espoirs pour la droite.

De rudes primaires ont eu lieu en interne de la fédération UMP entre Roland Bardey, maire de Roche-lez-Beaupré, Brigitte Vionnet, maire de Marchaux et Jacques Maillot, maire de Thise : 2 votes ont été organisés conformément aux statuts umpistes et par 2 fois, Roland Bardey (malgré 2 défaites cantonales à son actif) l\'a largement emporté face à ses concurrents, obtenant ainsi l\'investiture tant convoitée ! Mais qu\'à cela ne tienne pour sa challenger récemment encartée et soutenue par l\'ex-rival Maillot : l\'UMP n\'a pas voulu d\'elle, elle est candidate sous les couleurs du Parti Radical ! 2 candidats de droite pour reconquérir le canton, n\'est-ce pas un de trop ? La réponse est non pour Brigitte Vionnet, qui a déclaré avant hier dans un reportage de France 3, qu\'un pacte était signé entre les 3 candidats de droite pour un désistement en faveur de celui qui serait le mieux placé le soir du 1er tour... seul hic, elle inclut de fait le candidat Modem, Gilles Ory, jeune suppléant de l\'ancien député Michel Jacquemin, qui ne doit pas être très content de ces manières ! La politique est un art qui est apparemment difficile à maîtriser pour les novices !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.3
légère pluie
le 01/12 à 12h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %

Sondage