Cap vers l’emploi : "L’équilibre entre travail et vie privée est en train d’évoluer" selon Nicolas Bodin

Publié le 26/09/2022 - 17:42
Mis à jour le 27/09/2022 - 12:38

Le salon Cap vers l'emploi se tiendra vendredi 30 septembre, de 9 à 17 heures, à Micropolis à Besançon. Pour l'occasion, Anne Vignot, maire et présidente de Grand Besançon Métropole et Nicolas Bodin, vice-président, ont présenté le salon à la presse ce lundi. Pour eux, le rapport au monde du travail, notamment auprès des jeunes générations, est en train de changer.

Ce lundi 26 septembre, la maire Anne Vignot, présidente du Grand Besançon et Nicolas Bodin, vice-président délégué à l’économie, l’emploi, l’insertion, la relance, l’innovation et la transition ont organisé une conférence de presse, en présence de nombreux acteurs du monde du travail, pour présenter le salon Cap vers l’emploi qui se déroulera vendredi 30 septembre, de 9 à 17 heures.

Cap vers l’emploi, c’est quoi ?

Depuis plusieurs années, Grand Besançon Métropole organise des événements en faveur de l’emploi, tels que les Rendez-vous de l’emploi au Palais des Sports. Cette année, l’événement change de nom et de lieu, puisque "Cap vers l’emploi" se déroulera à Micropolis.

« Plus de 1.400 offres seront proposées, dans tous les secteurs de l’emploi. Que ce soit l’industrie, l’hôtellerie, l’aide à la personne ou encore les collectivités elles-mêmes. Plus de 170 recruteurs potentiels seront présents. C’est une réelle opportunité, avec des entreprises qui font l’effort de venir physiquement. Les candidats auront la chance de faire directement valoir leur motivation. » - Nicolas Bodin, vice-président de Grand Besançon Métropole

Actuellement, le taux de chômage pour le Grand Besançon Métropole est de 5,8 %. Parmi les demandeurs d’emploi, 46 % sont inscrits depuis plus d’un an, un chiffre qui reste important, malgré une baisse de 15 % par rapport à 2021.

Un rapport au monde du travail qui est en train de changer

S’il y a bien un sujet qui attire l’attention du Grand Besançon et des acteurs de l’emploi, c’est l’évolution de la considération du travail par la jeune génération. Anne Vignot l'explique : « On dit souvent que nous sommes en période de plein-emploi, or ce n’est pas le cas. Nous vivons des temps singuliers où chacun s’interroge sur sa vie ».

« Dernièrement, un chef étoilé disait que son personnel s’interrogeait sur le fait de travailler le soir et le week-end. Il y une notion de sacrifice. La société a bougé. » - Anne Vignot, maire et présidente de Grand Besançon Métropole

Nicolas Bodin parle même de "révolution" :  « Ça va être un vrai sujet de travail et politique qu’il va falloir étudier. C’est quelque chose qui bouleverse beaucoup les chefs d’entreprises alors que le CDI, pour des gens de ma génération, reste quand même l’objectif final. L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est en train d’évoluer. Aujourd’hui, c’est parfois l’entreprise qui doit fidéliser le salarié. »

Cap vers l’emploi, partenaire de Micronora

Dans le même temps, à Micropolis, se tiendra le salon international des microtechniques Micronora. Pour l’occasion, les organisateurs ont proposé de mettre à disposition une partie du bâtiment pour accueillir le salon Cap vers l’emploi.

« Il y aura surtout la présence d’employeurs dans le domaine de l’industrie. Dont certains sont parfois géographiquement assez éloignés. » précise Nicolas Bodin. « Il y aura également les décideurs en terme de recrutement. C’est une vraie opportunité. »

Pour conclure, Anne Vignot tient à préciser que même si « la solution à la problématique de l’emploi ne se résoudra pas en un jour, nous faisons un pas de plus. C’est une bonne chose que tous les acteurs de l’emploi aillent dans le même sens ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Biscuiterie Billotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Saint-Vit : le chef Thibault Etienne du restaurant Le Prélude à Saint-Vit, intronisé Maître cuisinier de France

C’est au sein de son propre restaurant Le Prélude installé à Saint-Vit le 24 juin dernier que Thibaut Etienne a officiellement été intronisé en tant que Maître cuisinier de France (MCF) lors du lancement du Guide des MCF de Bourgogne-Franche-Comté. 

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Recette du week-end : le cocktail rhubarbe et fraise des bois du restaurant Épicéa à Besançon

Pour ce week-end des 13 et 14 juillet 2024, comme le soleil semble avoir fait son grand retour, nous vous proposons une recette de l'un des sublimes coktails proposés par Camille et Bastian les chefs du restaurant Épicéa à Besançon. Voici deux versions avec ou sans alcool de leur cocktail du moment à l'eau de rhubarbe, fraise des bois et gin. 

Pour la Fête nationale, un Mirage 2000-5 survolera la ville de Belfort

À l’approche du défilé militaire du 14 juillet prochain à Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous informe du passage d’un Mirage 2000-5 de l’escadron 1/2 cigogne de la Base Aérienne de Luxeuil-les-Bains.

Réserves de sang faibles : l’EFS Bourgogne Franche-Comté appelle à un sursaut de mobilisation !

Alors que les vacances estivales ont démarré, l’Établissement français du sang (EFS) invite les personnes qui peuvent donner leur sang à prendre rendez-vous. L’organisation s’inquiète de la fréquentation sur les collectes futures qui vont être impactées par une actualité notamment sportive très chargée en raison des JO et Tour de France… Un "sursaut de mobilisation" est donc nécessaire d’après l’EFS.

À Besançon, des policiers honorés pour leur engagement envers la nation

Dans le cadre des journées de la police nationale, une cérémonie de commémoration a eu lieu ce mercredi 10 juillet 2024 sur la place du 8 septembre à Besançon. À cette occasion, le préfet du Doubs Rémi Bastille, et Yves Cellier, le directeur interdépartemental de la police du Doubs ont effectué une remise de décorations aux fonctionnaires méritants.  

Domicile-travail : le choix de la proximité pour les actifs en Bourgogne Franche-Comté

Selon une dernière étude de l’Insee en Bourgogne Franche-Comté publiée le 9 juillet 2024, les actifs de la région travaillent habituellement au sein de leur intercommunalité de résidence ou à proximité. Toutefois, ils seraient également nombreux à se déplacer dans des intercommunalités plus distantes…

Fête nationale : le programme et les nouveautés à Besançon

Cette année, au-delà des traditionnels défilé, pique-nique et feux d'artifice, un village des armées sera installé sur le parking de Chamars (au niveau du retournement des bus). L'occasion de montrer que Besançon est aussi "une grande ville de garnison". Une initiative du général Pierre-Yves Rondeau, commandant la 1re division, commandant d'armes de la garnison de Besançon, commandant la base de défense de Besançon et délégué militaire départemental du Doubs.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.66
peu nuageux
le 13/07 à 18h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
54 %