Car pédagogique : 200 collégiens sensibilisés au port de la ceinture de sécurité dans le Doubs

Publié le 09/02/2018 - 16:11
Mis à jour le 10/02/2018 - 09:17

Après s'être rendu dans différents collèges du Doubs et sensibilisé 200 élèves durant la semaine, le car pédagogique s'est arrêté ce vendredi 9 février 2018 au collège "Entre deux Velles" à Saône. Le préfet du Doubs, la présidente du Conseil départemental du Doubs et le maire de Pontarlier ont notamment essayé ce "car-tonneau" avec quelques élèves du collège.

Sécurité routière au collège Entre deux Velles à Saône le 9 février 2018 from maCommune.info on Vimeo.

PUBLICITÉ

À l’image de la voiture-tonneau, voici le « car pédagogique », conçu par Emmanuel Klett, directeur de la société Agora formation et formateur. Tout au long de la semaine et toutes les vingt minutes, les élèves se sont succédés par groupes de douze pour tester un car un peu spécial…

« C’est impressionnant, on ne se rendait pas compte »

Les quelques jeunes, âgés entre 12 et 13 ans, qui ont essayé le car pédagogique n’en reviennent pas à la sortie de ce dernier : « C’est vraiment impressionnant. On ne se rendait pas compte. On a tous stressé. Il a fallu qu’on s’entraide, qu’on prenne appui sur les sièges, les vitres. La vidéo montrée dans le car nous a choqués », lancent-ils. Ils confient d’ailleurs qu’ils « mettront dorénavant toujours leur ceinture »

A ces propos viennent s’ajouter ceux de Raphaël Bartolt pour qui le car pédagogique est aussi le moyen d’avoir les bons réflexes : « ce n’est pas facile lorsque vous êtes penché pour sortir ou se détacher. Nous avons la chance d’avoir le seul car scolaire au monde à proposer ce type d’expérience ». A Christine Bouquin, la présidente du département du Doubs d’ajouter devant les collégiens, non sans avoir rappelé le dramatique accident de car à Montflovin l’année dernière : « je compte sur vous. Il faut que vous nous aidiez à passer le témoin ». 

Info +

Au total, 200 collégiens ont été sensibilisés au port de la ceinture de sécurité : « Nous avons privilégié les élèves de 6e et 5e car ils commencent à prendre les transports », précise Damien David, coordinateur sécurité routière au sein de la DDT du Doubs. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Christophe Lefort et Laurent Jeune, instituteurs à Valdahon, avaient crée en 2015 Lexiclic. Cette application aide les élèves dès leur plus jeune âge à orthographier de la meilleure des façons les mots de la langue française. En juin 2019, ils lancent leur méthode de lecture et d’écriture dédiée aux instituteurs du CP : Métalo.

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L'Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) va allouer près de 300 000 € aux équipes pédagogiques pour contribuer à la réussite des étudiants de 1e cycle de l’enseignement supérieur, à la rentrée 2019. Afin de créer une dynamique de réseau, les acteurs du projet RITM-BFC se réuniront le 27 juin 2019 à Dole (au lycée Nodier).

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.18
nuageux
le 25/06 à 9h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1018.98 hPa
Humidité
60 %

Sondage