Alerte Témoin

Carburants : pas de pénurie à la pompe en Franche-Comté

Publié le 31/05/2017 - 14:33
Mis à jour le 31/05/2017 - 19:49

Près de 500  stations-services connaissaient ce mercredi 31 mai 2017 des difficultés d'approvisionnement, notamment en Ile-de-France, conséquence de la grève des conducteurs de camions transportant des matières dangereuses (carburants, gaz...), lancée il y a six jours par la CGT-Transports. En Franche-Comté, pas de pénurie en ce début d'après-midi.

carte mise à jour en temps réel avec les utilisateurs de la communeauté "essence"

pompe-essence.jpg
©

Sans qu'il soit possible de faire la part entre l'effet de la grève et le comportement des automobilistes qui, anticipant une pénurie, se seraient précipités à la pompe, la guerre d'usure lancée il y a six jours par la CGT-Transports commence à se faire sentir dans un nombre croissant de stations-services. 

La grève lancée vendredi en plein week-end de l'Ascension par la CGT vise à pousser le patronat (FNTR, TLF, OTRE) à "négocier" l'insertion dans la convention collective du transport routier de "spécificités" propres aux matières dangereuses. La CGT-transports demandait mardi soir dans un communiqué "aux organisations patronales et au gouvernement de prendre leurs responsabilités pour réunir les conditions d'ouvertures rapides de négociations"

Le syndicat souhaite notamment une durée journalière de travail maximale de 10 heures, un suivi médical semestriel spécifique, un taux horaire minimal de 14 euros et un treizième mois. "Ces revendications sont portées par le seul syndicat CGT et aucune négociation n'est envisageable avec un seul syndicat", avaient répondu lundi deux fédérations patronales (FNTR et TLF). Attendant "un signe significatif des autorités", la CGT-Transports espère mercredi "convaincre les autres syndicats de venir à la table des négociations"

475 stations en panne

En Ile-de-France, des grévistes ont réinstallé des "barrages filtrants" à l'entrée de la dizaine de dépôts franciliens pour informer les camions qui roulent du mouvement, afin "de continuer à mettre la pression sur les organisations patronales", a indiqué Fabrice Michaud, porte-parole de la fédération. La police a notamment confirmé des "filtrages" au port de Gennevilliers et à Nanterre, mais "pas de blocage".

Il en est de même à Grand-Quevilly, près de Rouen, et Fos-sur-Mer, près de Marseille. "Des tracts sont distribués aux chauffeurs, mais il n'y a pas de blocage", selon M. Michaud. Selon la fédération, la grève est observée par une large majorité de chauffeurs franciliens, ce que contestent plusieurs organisations patronales.

De fait, même sans action de blocage, des dépôts tournaient au ralenti, comme à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) où 25 camions avaient été chargés à 9h, contre une moyenne de 40 habituellement. 

L'Union française de l'industrie pétrolière (Ufip) évoque elle toujours "une centaine" de stations en rupture en Ile-de-France sur les 600 stations dans son giron (hors grande distribution et indépendants), représentant plus de la moitié des points de vente. Au début du mouvement, l'Ufip avait demandé aux consommateurs de ne pas se ruer vers les stations, pour éviter une pénurie créée par un effet de panique comme au printemps 2016, lors des grèves contre la loi travail.

Du côté de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C, un millier de stations indépendantes et 700 stations Avia), "on ne constate aucune difficulté ni rupture", mais la FF3C est "peu représentée en région parisienne", a précisé sa déléguée générale Frédéric Plan.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Boost’ Ton Projet, le jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté pour les 18-30 ans !

PUBLI-INFO • Jusqu'au 30 octobre 2020, les jeunes de 18 à 30 ans porteurs de projets sont invités à participer au jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté. Pour cette première édition, 4.500 euros sont mis en jeu afin d’accompagner les jeunes vers la concrétisation de leur projet, qu'il soit solidaire, sportif ou entrepreneurial…

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Le Lion et la Citadelle de Belfort, élus monuments préférés des Français

Cet été, le Lion de Bartholdi et la Citadelle ont été sélectionnés pour représenter la région Bourgogne Franche-Comté lors de l’édition 2020 du "Monument préféré des Français" parmi 14 nouveaux monuments en compétition. Finalistes au côté de deux autres monuments, le Lion et la Citadelle ont été élus.

Saviez-vous que le vin n’est pas 100% vegan ?

Dans le cadre de la période des Foires aux vins chez les cavistes et dans la grande distribution, nous vous proposons une série d'articles sur le vin. Cette semaine on vous parle de vin vegan. Depuis 2016, il est existe des labels pour le vin tels que Label V ou E.V.E Vegan qui certifient le vin comme 100% d'origine végétale… Mais, le vin n'est-il pas végétalien depuis toujours ? Non et on vous explique pourquoi.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.94
    couvert
    le 21/09 à 12h00
    Vent
    2.35 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    66 %

    Sondage